Education

Examen de fin d’année 2021 : Le top départ a été donné hier

Examens

 

Pour cette session de l’examen des techniciens en santé, ils sont 6450 candidats dont 4 954 filles toutes filières confondues sur l’ensemble du territoire national. Le centre du lycée privé Progrès a été choisi par madame le ministre de l’éducation nationale, Mme Sidibé Dédéou Ousmane, pour le lancement des épreuves. Pour la circonstance, Mme le ministre était accompagnée du gouverneur, du maire de la Commune VI, du président des établissements privés en santé et bien attendu de la directrice de l’académie d’enseignement Bamako rive droite, Mme Touré Zahiatou Ayouba.

Il faut noter que tous les candidats ont répondu présent. Dans ce centre d’examen visité, on sentait une certaine sérénité sur le visage des candidats et des surveillants. L’enveloppe ouverte par Mme le ministre contenait l’épreuve pathologie médicale, filière Infirmier Santé Publique, cycle technicien de santé. Selon Seydou Konaté, candidat, les sujets étaient abordables, car ils portent sur des leçons déjà vues en classe. Il en a profité pour inviter les autres candidats au respect strict du règlement intérieur et de la police de surveillance. Consciente du rôle de la santé dans la vie de l’Homme, Mme Sidibé Dédéou Ousmane, ministre de l’éducation nationale, a invité les candidats au sérieux pour affronter les épreuves car le domaine de la Santé est important pour le développement d’une nation. « Pour le lancement des épreuves, nous sommes sur la rive droite de Bamako, dans un des centres qui abrite l’examen en Santé publique.

Nous avons un total de 1904 candidats 1623 filles repartis entre les différents centres. Donc, le ton est donné. L’organisation se passe assez bien. Les épreuves ont été distribuées dans les règles de l’art et les candidats se sont mis au travail. Je leur ai souhaité bonne chance et insisté surtout sur le fléau qui mine aujourd’hui le monde l’éducation, c’est-à-dire la fraude. On leurs a fait une mise en garde surtout qu’ils sont dans un domaine assez sérieux qui est le domaine de la santé. Qui dit santé, dit s’occuper de la vie de l’autre. Je pense que les surveillants seront assez vigilants pour que nous puissions avoir des très bons résultats à l’issue de ces examens.
Sur le plan national, nous avons un ensemble de 6450 candidats et simultanément les examens ont débuté sur l’ensemble du territoire national », at-elle dit. La directrice de l’académie d’enseignement Bamako de la rive droite, Touré Zahiatou Ayouba, a indiqué que ces examens concernent les spécialités suivantes : Santé maternelle et infantile, Laboratoire pharmacie et Santé publique. Au centre du progrès, ce sont les candidats en Santé publique qui composent. Dans ce centre, ils sont 831 candidats dont 256 garçons et 575 filles. « Dans l’ensemble de nos 3 centres, nous avons 1904 dont 1623 filles et 581 garçons. Nous avons tenu à ce qu’à la réunion préparatoire, chaque président de centre lit les textes qui régissent les examens et les expliquent aux surveillants. En retour, les surveillants ont lu la police de surveillance et le règlement des examens aux candidats pour que chacun sache à quoi s’en tenir. Pour réussir un examen, il faut une surveillance complète, j’allais dire une surveillance réussie.
Et j’appelle surveillance réussie, un surveillant qui sait à quoi s’en tenir.

Un surveillant qui fait son travail avec responsabilité et avec vigilance. On le ne veut pas empêcher la fuite parce qu’on n’a pas tous les éléments nécessaires à notre niveau pour la fuite. Mais, on peut éviter la consommation de la fuite. Même s’il y a fuite, s’il n’y a pas consommation de la fuite dans les salles, cela veut dire que les examens ont réussi. Et cela relève du devoir et de la responsabilité des surveillants. Ils doivent savoir que la réussite des examens en grande partie repose sur leurs épaules. Que ça soit pour la surveillance, que ça soit pour la correction, les enseignants sont au centre des activités d’examen », a-t-elle expliqué. 

 

Ibrahim Sanogo

Malikilé

Réseau Sociaux & contact

© 2021 Raildainfo. Tous Droits Réservés.Conçu par Pascal KOUDJI

Recherche