samedi 20 juillet 2019

 

Le nouveau Premier ministre du Mali est connu. Il s’appelle Dr Boubou Cissé, précédemment ministre de l’Economie et des Finances dans le gouvernement sortant. C’est par un flash spécial que la nouvelle est tombée  lundi aux environs de midi par la lecture du décret portant nomination du Premier ministre par le Secrétaire Général de la Présidence, M. Moustapha Ben Barka.

Déclaration suivie d’un communiqué de la Présidence dont voici la teneur : « Le Président de la République, suite à la démission du Premier ministre et du gouvernement, a engagé des rencontres avec les forces politiques de la majorité et de l’opposition pour discuter d’une part, de la situation sociopolitique du pays, et d’autre part de la constitution d’un gouvernement de large ouverture. Au cours de ces échanges, le Président de la République a insisté auprès de ses interlocuteurs sur la nécessité de mettre le Mali au-dessus de tout et les a exhortés à l’accompagner dans le processus de reconstruction de notre pays.
Le Président de la République a constaté auprès de ses interlocuteurs une grande capacité d’écoute et une grande disponibilité à fédérer leurs énergies pour le développement de notre pays et le bonheur de nos populations. Ainsi, le Président de la République a décidé de nommer Docteur Boubou CISSE aux fonctions de Premier ministre. Le Président de la République a chargé Docteur Boubou CISSE de former une nouvelle équipe gouvernementale dans l’esprit des conclusions de ses consultations avec les forces politiques de la majorité et de l’opposition ».

Retour sur le parcours du Premier ministre
Il est né à Bamako où il effectue ses études primaires à l’école Mamadou Konaté puis à l’école fondamentale de N’Tomikorobougou.Au terme de ses études secondaires à Bamako, de 1982-1985, Boubou Cissé s’envole pour la République Fédérale d’Allemagne puis les Émirats Arabes Unis pour des études supérieures. Il revient en France, précisément à l’Université Clermont Ferrand, où il passe un DEA en économie du développement. Le ministre Cissé est également titulaire d’un doctorat en sciences économiques obtenu l’université d’Aix-Marseille, toujours en France.
Il entre à la Banque Mondiale où il occupe le poste d’économiste principal chargé des opérations de 2005 jusqu’à sa nomination dans le gouvernement d’Oumar Tatam Ly.
Docteur ès Sciences Economiques, Boubou Cissé a une vaste expérience théorique et pratique à l’international des problématiques du développement avec un vécu professionnel en milieu universitaire puis dans les organisations internationales axé sur la formulation et l’analyse des stratégies et politiques de développement, la conception, l’évaluation et la mise en œuvre des projets de développement. Il a une solide expérience professionnelle en tant qu’acteur au sein des institutions du système des Nations Unies et de Bretton Woods et des processus intergouvernementaux pertinents, en particulier des processus d’élaboration des politiques et de prise de décision au sein de ces institutions, le travail d’équipe en milieu interculturel.
Il occupa des responsabilités de la gestion des activités de la Banque Mondiale au Nigeria, au Tchad et au Niger dans le domaine du développement humain dans ses dimensions stratégiques etopérationnelles ; et participation active dans la mobilisation des ressources pour les programmes à mettre en œuvre. Il a conduit des travaux d’analyse et d’études sectorielles permettant de définir les stratégies de développement sectorielles et la préparation et l’exécution des projets qui en découlent. Il a bonne connaissance du fonctionnement de la CEDEAO et des pays membres, avec une
vaste expérience de la négociation, de la concertation, de la conciliation, de l’arbitrage, de l’animation et de la direction d’équipes importantes et hétérogènes. Boubou Cissé, c’est aussi plus de dix ans d’expérience dans l’interaction au quotidien avec les différents niveaux des administrations nationales depuis la sphère politique jusqu’aux agents d’exécution dans les plus petites structures décentralisées, aboutissant à l’appréciation des forces et faiblesses des administrations et à la formulation des programmes de renforcement des capacités de formulation et d’exécution des projets et programmes ; une maitrise parfaite des stratégies de communication appropriées pour développer une compréhension partagée des finalités des projets et programmes ; une grande culture de résultat acquise dans la gestion du portefeuille et des activités de la Banque Mondiale dans le secteur du développement humain : définition des objectifs, du programme et du calendrier d’activités, exécution du programme et du budget y relatif, rendre des comptes sur les résultats et prendre les mesures correctives en cas de décalage entre les résultats et les objectifs…

CARRIERE PROFESSIONNELLE
Banque Mondiale
2012
Economiste Principal et Représentant résidant par intérim, Bureau de la Banque Mondiale à Niamey, Niger ;
2009 – 2012
Economiste Principal, Chef d’Equipe/ Chef de Projets, Division Développement Humain; Abuja, Nigeria ; avec rang de Conseiller auprès de la Directrice Générale de la Banque Mondiale (Dr. Ngozi Okonjo- Iweala)
2005 – 2009
Economiste, Banque Mondiale, Division Développement Humain, Washington, DC, USA.
Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), France
2001- 2004
Economiste / Assistant de Recherche, Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, Unité de Recherche U-379, Marseille, France ;
Enseignant, chargé des travaux dirigés (Micro-économie et Statistiques), Université de la Méditerranée, Aix-Marseille II, Octobre 2004.
UNICEF
1999-2000
Consultant Socio-économiste, UNICEF, Bureau Régional pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique Centrale, Abidjan, Côte d’Ivoire.

DOMAINES PRINCIPAUX DE COMPETENCES
Expertise professionnelle en matière d’avis et conseils techniques et sectoriels aux pays en développement et en transition, plus particulièrement les pays membres de la CEDEAO engagés dans une dynamique de coopération régionale dans les domaines économique et social ; Capacité d’assistance aux pays en développement et en transition dans leurs tâches d’élaboration des stratégies sectorielles et des propositions de projets aux fins de leur financement ; Compétences dans les activités de mobilisation de fonds, développer des activités de plaidoyer et de communication avec les gouvernements et le secteur privé sur les questions de développement et de lutte contre la pauvreté.
Coordination des projets spécifiques de coopération technique, depuis leur préparation jusqu’à leur mise en œuvre ; Capacité à établir un dialogue efficace avec les gouvernements et les administrations nationales, les représentants des médias, les parlementaires, les donateurs, le secteur privé et la société civile en vue d’inscrire à l’ordre du jour national et régional, les questions liées au développement (humain) et à la lutte contre la pauvreté ; et capacité à fournir en temps voulu des avis et conseils aux autorités compétentes des pays sur les reformes souhaitables et les programmes d’appui technique à long terme.
Dr Boubou Cissé est marié et père de deux enfants. Il aime la lecture et le football.

Fousseyni SISSOKO

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle