lundi 26 août 2019

La 4ème session ordinaire de l’assemblée consulaire de la chambre de commerce et d’industrie présidé par Alassane Ag Ahmed Moussa, ministre du commerce et de la concurrence avait à ses cotés son collègue Moulaye Ahmed Boubacar Haidara du développement industriel et de la promotion des investissements, Youssouf Bathily, président de la CCIM, Mamadou Minkoro Traoré, président des chambres des métiers et des délégués.

C’était  jeudi au Parc des expositions de Bamako.
La quatrième année de la mandature 2015-2020 qui se tient dans un contexte d’insécurité a frappé le secteur économique malgré tous les efforts que les plus hautes autorités continuent de déployer. Malgré cela, le président de la CCIM, Youssouf Bathilly a fait savoir que parmi, les réalisations de la CCIM, on peut retenir entre des infrastructures pour soutenir les activités économiques des entreprises. Il s’agit de la construction des sièges des délégations régionales, la réalisation d’équipements marchands, le renforcement du Parc des expositions de Bamako, la réalisation de ports secs sur les principaux corridors notamment Kayes et Sikasso. Il y a aussi la poursuite de la construction de l’institut consulaire d’études et de formation (INCEF) et le centre d’apprentissage et de maintenance industrielle et enfin les équipements.
En termes de perspective pour 2019-2020, Youssouf Bathily a révélé qu’ils envisagent cette année de finir le marché de Sibiribougou en commune IV du district de Bamako, de démarrer la construction de deux nouveaux marchés en communes V et IV du district de Bamako, les marchés de Koulikoro, Mopti et la rénovation du siège de Sikasso. Selon lui, le renforcement du parc des expositions de Bamako, s’effectue chaque année et à chaque foire (FIABA et FEBAK). Et d’ajouter qu’ils envisagent d’ici la fin du mandant de construire un véritable centre multifonctionnel qui comprendra un parc des expositions, des molles, des hôtels, des parcs de loisirs et autres sur une superficie d’environ 50 ha qu’ils ont demandé au Président de la République.

 « Quant à la construction de ports sec dans les régions de Kayes et Sikasso, ils contribueront beaucoup au processus de transit, réduit les coûts et améliorera fortement la fluidité du trafic en favorisant également l’accroissement des recettes douanières », a affirmé Youssouf Bathily.

Quant au ministre du commerce et de la concurrence, Alassane Ag Ahmed Moussa et son collègue du développement industriel et de la promotion des investissements, Moulaye Ahmed Aboubacar, ont rassuré de l' accompagnement du gouvernement pour l’organisation de la prochaine foire d’exposition internationale de Bamako (FEBAK  2019).
BT

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle