lundi 10 août 2020


Les résultats du second tour de l’élection présidentielle du 12 août ont proclamé, ce jeudi 16 août  par le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Mohamed Ag Erlaf.

Le président de la République sortant, Ibrahim Boubacar Kéita a été déclaré vainqueur avec 67,17% contre 32,83% des voix pour son challenger Soumaïla Cissé, candidat de la coalition pour l’alternance et le changement et chef de file de l’opposition. Ces résultats sont provisoires et doivent être confirmés ou infirmés par la Cour Constitutionnelle.
Déjà, ces résultats sont contestés par celui-ci. Il clame qu’il y’a eu manipulation du vote des maliens et rejette par conséquent les résultats. Une position relayée par son directeur de campagne, qui lors d’un point de presse tenu dans la mi-journée,  a déclaré que « ces résultats publiés par le camp du président sortant résultent d’un trucage monstrueux, d’une manipulation du suffrage des Maliens, d’un bourrage d’urnes d’une autre époque. » Il en appelle à la mobilisation citoyenne pour défendre le suffrage du peuple malien par une pression populaire, pacifique et démocratique. Le chef de file s’adressera vendredi après la prière au peuple malien. Certainement pour indiquer la démarche à suivre.
Du côté du quartier général de campagne du Candidat IBK, l’heure est à l’ambiance et à la fête. Ces partisans au cri  de « Boua ta bla » esquivent des pas de danse  pour manifester   leur joie et leur satisfaction.
Un calme précaire  existe dans la ville de Bamako et aucun affrontement n’a été signalé pour le moment.  Chacun vague à ses occupations. La sécurité est renforcée devant les différents édifices publics.
Le taux de participation s’élève à 34,64%. Ce qui est très faible par rapport à celui du premier tour estimé à plus de 43%. C’est dire que la majorité des malien a préféré boudé les urnes. A titre de rappel, IBK avait battu le même Soumaïla Cissé en 2013 avec plus de 77% des voies.
Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle