lundi 10 août 2020

Ibrahim Boubacar Kéita, candidat de la Plateforme ‘’Ensemble pour le Mali’’,  a animé un meeting, le mercredi dernier, au stade Kassé Kéita de Gao. Les populations de la Cité des Askia sont  sorties massivement pour réaffirmer leur soutien à IBK en vue d’une victoire éclatante au soir du  29 juillet prochain.

C’est un stade Kassé Kéita plein comme un œuf qui a accueilli le président-candidat IBK. Paysans, figures politiques, femmes et jeunes ont effectué le déplacement des quatre coins de la septième région administrative du Mali pour lui manifester leur attachement et soutien sans faille à ses idéaux. Aux dires de certains analystes, c’est une mobilisation record que le directoire de campagne du candidat a réalisé à Gao.
Le directeur de campagne pour la région de Gao, Abdrahamane Diakité, a rassuré le président que si sa réélection ne tenait qu’à Gao,  il peut déjà s’apprêter à débuter son deuxième mandat le 4 septembre prochain.
Le coordinateur régional de l’EPM-Gao, Malick Alhousseiny Maïga, a expliqué que le bilan d’IBK est plus que satisfaisant. Selon lui, malgré le contexte difficile, il a pu mettre le Mali sur les rails. «Grâce à lui, notre pays est devenu la troisième puissance économique de l’Uemoa, le premier producteur de coton d’Afrique», a-t-il indiqué. Aux dires de M. Maïga, grâce à IBK, les expressions, tels « replis tactiques ou stratégiques », n’existent plus dans le langage des forces de défense et de sécurité maliennes.
Seyna Issa Maïga dit Weyjenna a promis que les femmes de Gao voteront IBK qui,  dit-il, aura 95% de l’électorat de Gao.
«Je ne suis pas un assoiffé du pouvoir. Mon combat, c’est pour le Mali», a déclaré IBK.
Il a rappelé qu’il y a cinq ans, le Mali ne pouvait pas envoyer ses militaires en mission car, selon lui, ils étaient mal formés et sous-équipés. Et le candidat d’ajouter: «c’est une fierté aujourd’hui de les voir sur le terrain. Tous les moyens sont mis à leur disposition pour relever le défi qui est la lutte contre le terrorisme». IBK est aussi revenu sur l’acquisition des quatre super Tucanos. Il a expliqué que ces appareils sont les meilleurs avions de chasse pour le contexte malien.
Auparavant, il avait rencontré les autorités coutumières et administratives de Gao dans la salle de conférence du Gouvernorat de région.
Il faut noter que IBK peut compter sur les responsables de Gao  qui sont sur pied, nuit et jour, depuis le depuis de la campagne, pour défendre son bilan et sensibiliser les électeurs sur le bienfondé de la réélection d’IBK. Son directeur de campagne pour la région de Gao, M. Abdrahamane Diakité, a reçu à fédérer au tour de lui plus de 40 associations de la région pour la même cause. Cette grande mobilisation au stade Kassé Kéita est l’illustration parfaite du travail abattu en amont.
S. DEMELE

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle