mardi 22 octobre 2019


Le jeune rappeur qui se fait appeler Fouken J, de son vrai nom Seydou Coulibaly, revient dans le bac avec un single intitulé « Kôlôlô» qui signifie littéralement, ‘’les conséquences’’ en Bambara. L’œuvre décrit le comportement d’un voisin vis-à-vis d’un jeune alcoolique. L’artiste y dépeint le sombre tableau de la cohabitation dans notre société.

L’œuvre  lyrique et provocatrice confirme le talent et la maturité de l’artiste.
Le jeune « Fou » du Kénédougou,  Fouken J, auparavantgrand footballeur a, avant de virer dans le RAP,  s’est démarqué très vite de la jeune génération, à travers  ses flots et ses textes. Il a sa façon de faire son rap, comme il l’aimait le faire à l’INA(Institut National des Arts), en section  art plastique quand il était encore étudiant. Ce talent d’artiste, lui fait naitre la musique  dans le sang. Il a commencé à chanter en 1998 avec le groupe RASCO, puis avec le groupe Star Coolbi en 1999. Sa carrière solo a débuté  en 2010 avec son premier album intitulé « Policikè-Taximan ». C’est cet album qui a propulsé au-devant de la scène, celui qui était en 2008, une recrue de la police nationale comme élève sous-officier. N’étant pas taillé pour servir son pays comme policier, il cède à la passionde l’aventure musicale. 

Aujourd’hui il affiche à son compteur, deux  albums et s’apprête à mettre le troisième sur le marché très prochainement. Le single « kôlôlô», extrait de ce troisième album, « panparapia » sortira en avril prochain. Dans ledit album,  l’artiste fait une brèche sur l’actualité brûlante du pays en évoquant  la mauvaise gouvernance, le comportement des jeunes, les rôles et responsabilités de chacun dans le développement de son pays.Il ne fait pas de cadeau ni au gouvernement, ni à la population. Fouken J situe la responsabilité de chacun dans le chaos actuel que connait le pays.  Il  dépeintet fustige nos comportements dans un style lyrique et provocateur. 
Dans Kôlôlô,  chanson de 3 minutes 50 secondes, le « Fou » du Kenedougou dans un style propre à lui et dans un tempo mélodieux, mixage du rap et du funk, fait plaisir à ses fans avec un refrain,  peu particulier. Bref, « Kôlôlô»  est un titre qui nous plonge dans l’univers de l’actualité de la capitale des trois caïmans et nous permet de nous redécouvrir dans la glace. Ce tube est à écouter absolument. Faites vos réservations.

Flani SORA

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle