mercredi 17 juillet 2019
UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

  De son vrai nom Mamadou Diakité (Déclarant transitaire selon lui-même), né vers 1982 à Bougouni, fils de feu Karim et de Maimouna Sylla, est un usurpateur d'identités opérant dans le domaine de la...
Il n'y aura pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020 : Le Pr. Mamadou Koulibaly explique pourquoi [vidéo]

Il n'y aura pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020 : Le Pr. Mamadou Koulibaly explique pourquoi [vidéo]

  Vivement escomptée à travers la mise en circulation de la monnaie unique des 15 pays membres de la CEDEAO qui permettrait de tourner définitivement la page du F.CFA, monnaie coloniale et de...
UEMOA : en 2020, l’ECO remplacera le CFA, en gardant la parité avec l’Euro, a déclaré le Président ivoirien Alassane Ouattara

UEMOA : en 2020, l’ECO remplacera le CFA, en gardant la parité avec l’Euro, a déclaré le Président ivoirien Alassane Ouattara

Abidjan- Au cours d’un point de presse au terme de la 21ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le 12 juillet 2019 à Abidjan, le...
Mali : Daoudabougou, le bar « Sam » entièrement brûlé par une foule en colère

Mali : Daoudabougou, le bar « Sam » entièrement brûlé par une foule en colère

  Face aux nombreuses atteintes aux mœurs et surtout la présence de plus en plus massive des filles de joie d’origine nigériane au bar « Sam », situé à moins de 300 mètres à la ronde de certaines...
  Zinédine zidane endeuillé par le décès de son frère

Zinédine zidane endeuillé par le décès de son frère

Le Français, entraîneur du Real, a perdu l’un de ses frères, Farid, décédé après une longue maladie. Une information confirmée par le...
Missiles de l’armée française en Libye : Tripoli veut des explications « urgentes » de Paris

Missiles de l’armée française en Libye : Tripoli veut des explications « urgentes » de Paris

La France a reconnu, mercredi, que les armes découvertes sur une base désertée par les forces du maréchal Khalifa Haftar, près de Tripoli, lui appartenaient.
Somalie : 26 morts dans l'attaque d'un hôtel de Kismayo par des shebab

Somalie : 26 morts dans l'attaque d'un hôtel de Kismayo par des shebab

Au moins 26 personnes ont été tuées et 56 blessées dans l’attaque par les militants islamistes shebab d’un hôtel de la ville portuaire de Kismayo, dans le sud de la Somalie, au terme d’un siège qui a...
Blocage de réseaux sociaux au Tchad : Déby lève les restrictions

Blocage de réseaux sociaux au Tchad : Déby lève les restrictions

Le président du Tchad Idriss Déby Itno a annoncé samedi la levée des restrictions sur les réseaux sociaux, bloqués depuis plus d’un an pour « des raisons sécuritaires » par les...
Mopti: Détournement à ciel ouvert de 8 000 tonnes de vivres offert par le PM lors de son déplacement dans le centre du pays

Mopti: Détournement à ciel ouvert de 8 000 tonnes de vivres offert par le PM lors de son déplacement dans le centre du pays

Selon le Président de l'association Saghan Cire (Jeunesse de Mopti) Hamadoun Bah, il ya Scandale et détournement de dons dans la région de Mopti. Les 8000 tonnes de vivres accordées par PM lors de...


Un nouveau front contre le régime d’Ibrahim Boubacar Kéita  sera porté  sur les fonds baptismaux dans les  prochains jours.


Le second mandat du président de la République ne sera pas du tout repos. Quelques semaines après la mise en place du Front pour la sauvegarde de la démocratie, Oumar Mariko du Sadi, Housseini Amion Guindo de la Codem et Moussa Sinko Coulibaly comptent mettre en place une nouvelle plateforme d’alliance contre le régime. La conférence de presse de lancement initialement  prévue le jeudi au Palais des Sports Salamatou Maïga a été reportée au dimanche 21 octobre à la Maison de la presse.
Selon Oumar Mariko, président du parti Sadi et député à l’Assemblée Nationale,  il s’agit de « donner des revendications visibles et lisibles pour le peuple malien et engager le combat sur un autre terrain ». Conscient des difficultés du Mali, l’élu de Kolondieba estime qu’il faut « ramener les Maliens sur les vrais problèmes du pays et montrer du doigt l’incapacité du régime d’Ibrahim Boubacar Kéita ». Il n’est pas exclu, selon Oumar Mariko, que d’autres personnalités ne viennent grossir leur rang.
Le report des élections législatives n’est sans doute pas étranger à  la mise en place de ce front. Car si le parti Sadi et le  mouvement de Moussa Sinko Coulibaly ne se sont pas officiellement prononcés sur la prolongation des mandats des députés, tel n’est pas le cas de la Codem, le parti dirigé par Housseini Amion Guindo. Dans un communiqué, le parti de la quenouille estime que la prolongation du mandat des députés constitue une entorse à la Constitution du Mali. Il affirme « combattre de toutes ses forces cette violation de notre Loi fondamentale ».  Pourtant, Housseini Amion Guindo et son parti ont été un des soutiens du président de la République. Ils l’avaient même soutenu entre les deux tours de la dernière présidentielle.
Le parti Yélèma, la formation dirigée par l’ancien Premier ministre, Moussa Mara s’était également insurgé contre le report des législatives. Et rien n’est pas exclu que d’autres ne le feront pas dans les prochains jours.
Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle