mercredi 17 juillet 2019
UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

  De son vrai nom Mamadou Diakité (Déclarant transitaire selon lui-même), né vers 1982 à Bougouni, fils de feu Karim et de Maimouna Sylla, est un usurpateur d'identités opérant dans le domaine de la...
Il n'y aura pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020 : Le Pr. Mamadou Koulibaly explique pourquoi [vidéo]

Il n'y aura pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020 : Le Pr. Mamadou Koulibaly explique pourquoi [vidéo]

  Vivement escomptée à travers la mise en circulation de la monnaie unique des 15 pays membres de la CEDEAO qui permettrait de tourner définitivement la page du F.CFA, monnaie coloniale et de...
UEMOA : en 2020, l’ECO remplacera le CFA, en gardant la parité avec l’Euro, a déclaré le Président ivoirien Alassane Ouattara

UEMOA : en 2020, l’ECO remplacera le CFA, en gardant la parité avec l’Euro, a déclaré le Président ivoirien Alassane Ouattara

Abidjan- Au cours d’un point de presse au terme de la 21ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le 12 juillet 2019 à Abidjan, le...
Mali : Daoudabougou, le bar « Sam » entièrement brûlé par une foule en colère

Mali : Daoudabougou, le bar « Sam » entièrement brûlé par une foule en colère

  Face aux nombreuses atteintes aux mœurs et surtout la présence de plus en plus massive des filles de joie d’origine nigériane au bar « Sam », situé à moins de 300 mètres à la ronde de certaines...
  Zinédine zidane endeuillé par le décès de son frère

Zinédine zidane endeuillé par le décès de son frère

Le Français, entraîneur du Real, a perdu l’un de ses frères, Farid, décédé après une longue maladie. Une information confirmée par le...
Missiles de l’armée française en Libye : Tripoli veut des explications « urgentes » de Paris

Missiles de l’armée française en Libye : Tripoli veut des explications « urgentes » de Paris

La France a reconnu, mercredi, que les armes découvertes sur une base désertée par les forces du maréchal Khalifa Haftar, près de Tripoli, lui appartenaient.
Somalie : 26 morts dans l'attaque d'un hôtel de Kismayo par des shebab

Somalie : 26 morts dans l'attaque d'un hôtel de Kismayo par des shebab

Au moins 26 personnes ont été tuées et 56 blessées dans l’attaque par les militants islamistes shebab d’un hôtel de la ville portuaire de Kismayo, dans le sud de la Somalie, au terme d’un siège qui a...
Blocage de réseaux sociaux au Tchad : Déby lève les restrictions

Blocage de réseaux sociaux au Tchad : Déby lève les restrictions

Le président du Tchad Idriss Déby Itno a annoncé samedi la levée des restrictions sur les réseaux sociaux, bloqués depuis plus d’un an pour « des raisons sécuritaires » par les...
Mopti: Détournement à ciel ouvert de 8 000 tonnes de vivres offert par le PM lors de son déplacement dans le centre du pays

Mopti: Détournement à ciel ouvert de 8 000 tonnes de vivres offert par le PM lors de son déplacement dans le centre du pays

Selon le Président de l'association Saghan Cire (Jeunesse de Mopti) Hamadoun Bah, il ya Scandale et détournement de dons dans la région de Mopti. Les 8000 tonnes de vivres accordées par PM lors de...


Bamako bruit, depuis plusieurs semaines, de rumeurs selon lesquelles, les caisses de l’Etat malien sont vides. Nos investigations nous ont permis de découvrir qu’il n’en est rien, si ce n’est que ces supputations sont issues d’une volonté obscure de nuire à l’argentier de l’Etat…
 La semaine dernière a été marquée par la fuite sur les réseaux sociaux d’une décision du secrétariat général de la présidence de la République, datée du 8 octobre, annonçant la suspension des dotations de carburant hebdomadaires au personnel. « En raison des contraintes budgétaires liées à l’exécution du budget au titre de l’exercice 2018, j’ai le regret de vous informer que la Direction Administrative et financière de la présidence de la République ne pourra plus assurer les dotations hebdomadaires en carburant. Elles seront effectuées en fonction des disponibilités », annonce cette circulaire signée du Secrétaire général, Moustapha Ben Barka.
Une telle circulaire reflète, selon plusieurs experts des finances publiques, sur une sorte de manipulation. Et une source proche du dossier ayant requis l’anonymat d’être plus explicite. « Le budget de fonctionnement de la présidence n’a pas subi de coupe ou de diminution. Donc, l’auteur de cette circulaire doit interroger sa propre gestion au lieu de priver le personnel de ces dotations»
Certains esprits malintentionnés et plus alarmistes vont jusqu’à dire que l’Etat du Mali serait en cessation de paiement. « Il n’en est rien, mais derrière ces rumeurs se trouvent de lugubres mains voulant abattre le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé ». Et d’ajouter que le ministre gère les fonds publics avec plus de rigueur, au point que ceux qui passaient par des méthodes peu fiables pour se faire payer par l’Etat ont vu le robinet fermé. « La voie des faux bons de commande leur a été définitivement fermée au nez… », a-t-elle expliqué.
Selon certains cadres du Trésor, il y aurait quelques difficultés de Trésorerie, dont certaines sont liées aux méthodes de travail de certains DAF ou DFM. N’empêche que certaines dettes de l’Etat ont été concédées sur des commandes et autres marchés non prioritaires.
Sans oublier que l’Etat malien injecte depuis le début de la crise sécuritaire, d’importantes sommes d’argent dans le secteur de la défense. Ce qui freine un peu la diligence des dossiers de payement des autres charges de l’Etat. « Un appui budgétaire de la Banque mondiale est bientôt attendu et devrait rapidement aider à améliorer la situation », a-t-il assuré.
Faut-il rappeler que lors des consultations pour la formation du gouvernement actuel, certains ministres ont vivement et vainement désiré occuper le portefeuille de l’Economie et des finances ? Mais, Dr Boubou Cissé a bénéficié et continue de bénéficier de la confiance du président de la République et du Premier ministre pour justement sa rigueur et sa détermination à assainir les dépenses publiques et améliorer nettement les recettes de l’Etat. Ce qui lui vaut, aujourd’hui encore, l’inimitié de certains de ses collègues et hauts cadres de l’Etat...
Nous y reviendrons.
Bruno D SEGBEDJI

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle