mercredi 17 juillet 2019
UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

  De son vrai nom Mamadou Diakité (Déclarant transitaire selon lui-même), né vers 1982 à Bougouni, fils de feu Karim et de Maimouna Sylla, est un usurpateur d'identités opérant dans le domaine de la...
Il n'y aura pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020 : Le Pr. Mamadou Koulibaly explique pourquoi [vidéo]

Il n'y aura pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020 : Le Pr. Mamadou Koulibaly explique pourquoi [vidéo]

  Vivement escomptée à travers la mise en circulation de la monnaie unique des 15 pays membres de la CEDEAO qui permettrait de tourner définitivement la page du F.CFA, monnaie coloniale et de...
UEMOA : en 2020, l’ECO remplacera le CFA, en gardant la parité avec l’Euro, a déclaré le Président ivoirien Alassane Ouattara

UEMOA : en 2020, l’ECO remplacera le CFA, en gardant la parité avec l’Euro, a déclaré le Président ivoirien Alassane Ouattara

Abidjan- Au cours d’un point de presse au terme de la 21ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le 12 juillet 2019 à Abidjan, le...
Mali : Daoudabougou, le bar « Sam » entièrement brûlé par une foule en colère

Mali : Daoudabougou, le bar « Sam » entièrement brûlé par une foule en colère

  Face aux nombreuses atteintes aux mœurs et surtout la présence de plus en plus massive des filles de joie d’origine nigériane au bar « Sam », situé à moins de 300 mètres à la ronde de certaines...
  Zinédine zidane endeuillé par le décès de son frère

Zinédine zidane endeuillé par le décès de son frère

Le Français, entraîneur du Real, a perdu l’un de ses frères, Farid, décédé après une longue maladie. Une information confirmée par le...
Missiles de l’armée française en Libye : Tripoli veut des explications « urgentes » de Paris

Missiles de l’armée française en Libye : Tripoli veut des explications « urgentes » de Paris

La France a reconnu, mercredi, que les armes découvertes sur une base désertée par les forces du maréchal Khalifa Haftar, près de Tripoli, lui appartenaient.
Somalie : 26 morts dans l'attaque d'un hôtel de Kismayo par des shebab

Somalie : 26 morts dans l'attaque d'un hôtel de Kismayo par des shebab

Au moins 26 personnes ont été tuées et 56 blessées dans l’attaque par les militants islamistes shebab d’un hôtel de la ville portuaire de Kismayo, dans le sud de la Somalie, au terme d’un siège qui a...
Blocage de réseaux sociaux au Tchad : Déby lève les restrictions

Blocage de réseaux sociaux au Tchad : Déby lève les restrictions

Le président du Tchad Idriss Déby Itno a annoncé samedi la levée des restrictions sur les réseaux sociaux, bloqués depuis plus d’un an pour « des raisons sécuritaires » par les...
Mopti: Détournement à ciel ouvert de 8 000 tonnes de vivres offert par le PM lors de son déplacement dans le centre du pays

Mopti: Détournement à ciel ouvert de 8 000 tonnes de vivres offert par le PM lors de son déplacement dans le centre du pays

Selon le Président de l'association Saghan Cire (Jeunesse de Mopti) Hamadoun Bah, il ya Scandale et détournement de dons dans la région de Mopti. Les 8000 tonnes de vivres accordées par PM lors de...


Au lendemain du second tour de l’élection présidentielle, la Coalition pour l’observation citoyenne des élections au Mali (COCEM) était face à la presse au Maeva palace pour présenter le rapport d’analyse des résultats officiels du 1er tour de l’élection du président de la République. C’était en présence de la présidente de la coalition, Mme Maïga Fatoumata S Dicko, qui avait à ses côtés Mme Bouaré Bintou Founé Samaké, la vice-présidente et Hamidou Traoré, le secrétaire exécutif.
« La COCEM félicite le gouvernement pour avoir accédé à la demande de la publication des résultats du premier tour de l’élection présidentielle bureau de vote par bureau de vote » a déclaré la présidente Fatoumata Dicko. Elle a précisé que les résultats du 1er tour bureau de vote par bureau de vote ont été publiés sur le site du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation, le jeudi 9 aout. « Les documents étant publiés en format PDF, la COCEM a procédé au téléchargement et à la conversion en un format qui facilite l’analyse des fichiers (Excel) » a-t-elle précisé. Et de poursuivre que le présent rapport détaille les principales observations remarquées au cours de l’analyse, basée sur les données publiées par le ministère. Mme Maïga Fatoumata Dicko expliquera qu’il a été remarqué, après l’analyse, que dans 142 bureaux de votes, le nombre de voix allouées à un seul candidat est égal à 100% des voix dans les bureaux de vote ; 118 de ces 142 bureaux de vote ayant plus que 50 votants. Et que le taux de participation moyen enregistré dans ces 118 bureaux est 91,7% et dans 43 d’entre eux, le taux de participation enregistré est de 100%. Dans 525 bureaux de vote, le nombre de voix allouées à un seul candidat excède 90% des voix dans le bureau de vote et dans 1336 bureaux de vote, le nombre de voix allouées à un seul candidat dépasse 80% des voix dans le bureau de vote.
« Dans le cercle de Tin-Essako, le nombre de votants selon la fiche de remontée électronique des données de résultat utilisé pour la centralisation des résultats indique que 2589 votants, alors que le nombre de cartes distribuées pour le même cercle à la date du 10 août est de 2 431. Les résultats bureau de vote par bureau de vote ne sont pas publiés dans la région de Kidal », a clarifié la présidente Dicko. Avant de dire que le nombre de votants des différentes circonscriptions de l’étranger est plus élevé que le nombre de cartes distribuées. « A ce titre, la COCEM constate qu’à Brazzaville le nombre de votants excède le nombre de cartes distribuées de 4378. A Luanda, cette différence est de 867 votants » a-t-elle informé.
Pour conclure, la présidente Mme Maïga Fatoumata S Dicko dira que de sérieuses incohérences ont été remarquées dans cette analyse préliminaire des résultats bureau de vote par bureau de vote du premier tour de l’élection présidentielle. « La COCEM demande au ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation de procéder à toutes les vérifications nécessaires afin d’apporter des clarifications sur la situation desdits bureaux » a-t-elle plaidé.                    
 Lamine BAGAYOGO (stagiaire)

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle