samedi 20 juillet 2019
UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

  De son vrai nom Mamadou Diakité (Déclarant transitaire selon lui-même), né vers 1982 à Bougouni, fils de feu Karim et de Maimouna Sylla, est un usurpateur d'identités opérant dans le domaine de la...
Il n'y aura pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020 : Le Pr. Mamadou Koulibaly explique pourquoi [vidéo]

Il n'y aura pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020 : Le Pr. Mamadou Koulibaly explique pourquoi [vidéo]

  Vivement escomptée à travers la mise en circulation de la monnaie unique des 15 pays membres de la CEDEAO qui permettrait de tourner définitivement la page du F.CFA, monnaie coloniale et de...
UEMOA : en 2020, l’ECO remplacera le CFA, en gardant la parité avec l’Euro, a déclaré le Président ivoirien Alassane Ouattara

UEMOA : en 2020, l’ECO remplacera le CFA, en gardant la parité avec l’Euro, a déclaré le Président ivoirien Alassane Ouattara

Abidjan- Au cours d’un point de presse au terme de la 21ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le 12 juillet 2019 à Abidjan, le...
Mali : Daoudabougou, le bar « Sam » entièrement brûlé par une foule en colère

Mali : Daoudabougou, le bar « Sam » entièrement brûlé par une foule en colère

  Face aux nombreuses atteintes aux mœurs et surtout la présence de plus en plus massive des filles de joie d’origine nigériane au bar « Sam », situé à moins de 300 mètres à la ronde de certaines...
  Zinédine zidane endeuillé par le décès de son frère

Zinédine zidane endeuillé par le décès de son frère

Le Français, entraîneur du Real, a perdu l’un de ses frères, Farid, décédé après une longue maladie. Une information confirmée par le...
Missiles de l’armée française en Libye : Tripoli veut des explications « urgentes » de Paris

Missiles de l’armée française en Libye : Tripoli veut des explications « urgentes » de Paris

La France a reconnu, mercredi, que les armes découvertes sur une base désertée par les forces du maréchal Khalifa Haftar, près de Tripoli, lui appartenaient.
Somalie : 26 morts dans l'attaque d'un hôtel de Kismayo par des shebab

Somalie : 26 morts dans l'attaque d'un hôtel de Kismayo par des shebab

Au moins 26 personnes ont été tuées et 56 blessées dans l’attaque par les militants islamistes shebab d’un hôtel de la ville portuaire de Kismayo, dans le sud de la Somalie, au terme d’un siège qui a...
Blocage de réseaux sociaux au Tchad : Déby lève les restrictions

Blocage de réseaux sociaux au Tchad : Déby lève les restrictions

Le président du Tchad Idriss Déby Itno a annoncé samedi la levée des restrictions sur les réseaux sociaux, bloqués depuis plus d’un an pour « des raisons sécuritaires » par les...
Mopti: Détournement à ciel ouvert de 8 000 tonnes de vivres offert par le PM lors de son déplacement dans le centre du pays

Mopti: Détournement à ciel ouvert de 8 000 tonnes de vivres offert par le PM lors de son déplacement dans le centre du pays

Selon le Président de l'association Saghan Cire (Jeunesse de Mopti) Hamadoun Bah, il ya Scandale et détournement de dons dans la région de Mopti. Les 8000 tonnes de vivres accordées par PM lors de...

 

C’est un IBK visiblement requinqué et remis de trois semaines de périple qui l’a conduit dans toutes les régions du Mali et dans la sous-région qu’on a vu, vendredi. Tout de blanc vêtu et affichant un sourire large, le président-candidat a rencontré ses partisans le lendemain de la publication des résultats provisoires du premier tour de la présidentielle.

La raison du sourire du président-candidat était évidente pour celui qu’il est arrivé premier selon les résultats provisoires du scrutin du 29 juillet. Devant la centaine de journalistes et les responsables des partis de l’alliance ‘’Ensemble pour le Mali’’ qui soutient sa candidature, IBK lance: «cette première victoire est celle du Mali qui avance qui vient de loin et qui ira loin…».

Arrivé largement en tête du 1ertour de la présidentielle avec un score de 41,42% des voix contre 17,80 % pour son principal challenger, Soumaïla Cissé, le président IBK, candidat à sa propre succession, a remercié les uns et les autres pour leur soutien et la confiance placée en lui pour être leur porte-étendard.

Selon lui, le scrutin du 29 juillet s’est déroulé dans «le calme et la sérénité sur une grande partie du territoire national». Pour ce faire, le président de la République a remercié, malgré quelques «incidents» çà et là, le gouvernement pour sa «maîtrise» du processus électoral. Surtout, dit-il, que le pari n’était pas gagné d’avance.

Devant ses soutiens chauffés à blanc, IBK a rappelé  que l’enjeu de la campagne était de leur «soumettre son bilan». Un bilan qui démontre, à ses dires, que le Mali avance à tout point de vue. Il s’agissait aussi, confie le candidat, de proposer aux Maliens un nouveau projet dénommé «Maliba». Ce nouveau projet, poursuit-il, permettra de «rectifier les manques» et d’offrir un avenir radieux au Mali. Dans son projet de société, le candidat affirme qu’il propose pour le second quinquennat la consolidation des acquis.

Une belle première victoire acquise de haute lutte…

IBK se félicite et félicite ses soutiens pour ce qu’il qualifie de «belle première victoire». Pour lui, c’est la victoire du Mali qui avance, qui vient de loin et qui ira loin. A ses dires, « c’est la victoire de l’optimisme, c’est la victoire du rassemblement contre la division, c’est la victoire de l’espoir contre la terreur, c’est la victoire de l’action contre l’apathie…». «Je suis le meilleur choix possible pour le Mali», affirme IBK qui se propose de rencontrer les Maliens dans les jours à venir pour les en convaincre. Le candidat parle d’une « leçon politique pour tous ceux qui aspirent diriger le Mali un jour ». Il ajoute qu’il est sur orbite pour le Mali et qu’il ira plus loin, car il n’a pas le choix.

Aussi, appelle-t-il ses soutiens à ne rien lâcher car la victoire n’est pas encore acquise. En homme politique averti, il sait de quoi il parle. Partant, IBK demande à tous les patriotes de les rejoindre pour faire du second mandat celui de la modernisation et de la transformation.
Harber MAIGA

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle