samedi 20 juillet 2019
UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

UN FAUX DOCTEUR ARRÊTÉ PAR LE COMMISSARIAT DE POLICE DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE KATI

  De son vrai nom Mamadou Diakité (Déclarant transitaire selon lui-même), né vers 1982 à Bougouni, fils de feu Karim et de Maimouna Sylla, est un usurpateur d'identités opérant dans le domaine de la...
Il n'y aura pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020 : Le Pr. Mamadou Koulibaly explique pourquoi [vidéo]

Il n'y aura pas de monnaie unique de la Cedeao en 2020 : Le Pr. Mamadou Koulibaly explique pourquoi [vidéo]

  Vivement escomptée à travers la mise en circulation de la monnaie unique des 15 pays membres de la CEDEAO qui permettrait de tourner définitivement la page du F.CFA, monnaie coloniale et de...
UEMOA : en 2020, l’ECO remplacera le CFA, en gardant la parité avec l’Euro, a déclaré le Président ivoirien Alassane Ouattara

UEMOA : en 2020, l’ECO remplacera le CFA, en gardant la parité avec l’Euro, a déclaré le Président ivoirien Alassane Ouattara

Abidjan- Au cours d’un point de presse au terme de la 21ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le 12 juillet 2019 à Abidjan, le...
Mali : Daoudabougou, le bar « Sam » entièrement brûlé par une foule en colère

Mali : Daoudabougou, le bar « Sam » entièrement brûlé par une foule en colère

  Face aux nombreuses atteintes aux mœurs et surtout la présence de plus en plus massive des filles de joie d’origine nigériane au bar « Sam », situé à moins de 300 mètres à la ronde de certaines...
  Zinédine zidane endeuillé par le décès de son frère

Zinédine zidane endeuillé par le décès de son frère

Le Français, entraîneur du Real, a perdu l’un de ses frères, Farid, décédé après une longue maladie. Une information confirmée par le...
Missiles de l’armée française en Libye : Tripoli veut des explications « urgentes » de Paris

Missiles de l’armée française en Libye : Tripoli veut des explications « urgentes » de Paris

La France a reconnu, mercredi, que les armes découvertes sur une base désertée par les forces du maréchal Khalifa Haftar, près de Tripoli, lui appartenaient.
Somalie : 26 morts dans l'attaque d'un hôtel de Kismayo par des shebab

Somalie : 26 morts dans l'attaque d'un hôtel de Kismayo par des shebab

Au moins 26 personnes ont été tuées et 56 blessées dans l’attaque par les militants islamistes shebab d’un hôtel de la ville portuaire de Kismayo, dans le sud de la Somalie, au terme d’un siège qui a...
Blocage de réseaux sociaux au Tchad : Déby lève les restrictions

Blocage de réseaux sociaux au Tchad : Déby lève les restrictions

Le président du Tchad Idriss Déby Itno a annoncé samedi la levée des restrictions sur les réseaux sociaux, bloqués depuis plus d’un an pour « des raisons sécuritaires » par les...
Mopti: Détournement à ciel ouvert de 8 000 tonnes de vivres offert par le PM lors de son déplacement dans le centre du pays

Mopti: Détournement à ciel ouvert de 8 000 tonnes de vivres offert par le PM lors de son déplacement dans le centre du pays

Selon le Président de l'association Saghan Cire (Jeunesse de Mopti) Hamadoun Bah, il ya Scandale et détournement de dons dans la région de Mopti. Les 8000 tonnes de vivres accordées par PM lors de...

Le secrétaire général du forum africain des éditeurs de presse, Makan Koné, était face à la presse le mardi 6 août pour affirme-t-il, condamner et exiger la réouverture sans condition de la radio « Renouveau FM ».
La  fermeture de  la radio « Renouveau F » par le gouverneur du district de Bamako continue de faire couler beaucoup d’encres et de salives. Le forum africain des éditeurs de presse, à travers son secrétaire général, Makan Koné,   monte au créneau  et tape du point sur la table. En plus de condamner la fermeture de la radio, l’ancien président de la maison de la presse « exige la réouverture sans condition de la radio. » Toutefois, il a invité les confrères d’observer la situation jusqu’au mercredi. Au cas où  elle ne sera pas ouverte dans la semaine, la presse se réserve le droit d’engager une opération d’envergure qui  peut aller jusqu’au boycotte du second tour de l’élection présidentielle.
De l’avis de  M. Koné, la fermeture de la radio est illégale dans la forme et dans le fond. « C’est une décision mauvaise et maladroite », a-t-il commenté. D’après M. Koné, c’est le chef de gouvernement qui a donné ordre au gouverneur du district de fermer la radio. Cela sans pour au préalable informer ni le ministre de la Communication et de l’Economie numérique encore moins la Haute autorité de la communication (Hac).
Cependant, poursuit  le directeur de Publication de l’hebdomadaire « Nouvelle Libération », cette décision de fermeture ne doit surprendre personne. Car prévient-il, « c’est l’heure de la répression qui a sonné. »  C’est pourquoi, il invite les confrères à aller jusqu’au bout, pour que plus jamais de pareille  chose ne se répète plus  au Mali.
A titre de rappel, la radio a été fermée, le 2 août, jusqu’à nouvel ordre suivant  décision n°0214/GDB.CAB du gouverneur du district de Bamako. Cela en vue de « préserver l’ordre et la tranquillité dans le district de Bamako »
Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle