mardi 11 décembre 2018


Le Tribunal arbitral du sport (TAS) annule l’Assemblée Générale Extraordinaire de la Fédération Malienne de Football du 29 novembre 2016. Il ordonne au Comité de Normalisation de la FEMAFOOT de convoquer une Assemblée Générale Ordinaire en respectant les statuts et règlements de l’instance dirigeante du football malien. C’est la principale décision de la sentence du TAS publiée le vendredi.
Saisi par Yéli Sissoko et consorts, le Tribunal arbitral du sport a rendu son verdict pour une deuxième fois. Il annule sans toute autre forme de procès « l'Assemblée Générale Extraordinaire de la Fédération Malienne de Football du 29 novembre 2016 pour avoir été convoquée en violation du point 4 du dispositif de la sentence du TAS dans l'affaire TAS 20I5/A/4297 ». L’instance suprême de juridiction du sport ordonne également au comité de normalisation d’organiser une assemblée générale ordinaire sur la base du quorum du 31 janvier 2015.
En claire, toutes les décisions prises après cette date sont, selon la décision du TAS, nulles et sans effets. Kassim Coulibaly dit Yambox perd  son poste de président à la tête de la ligue de Bamako au profit du président de l’époque Boubacar Monzon Coulibaly. Les clubs comme LCBA, USC Kita et US Bougouni, Black Star, Yeelen Olympique et Sony de Gao retourneront  en division inférieure.  Car pour le TAS, ces équipes ne sont mêmes pas montée à plus forte raison de descendre.
Le TAS dit rejeter par avance  toutes autres ou plus amples conclusions des parties et intime à la Fédération Malienne de Football de verser  un montant global de CHF 3’000 aux Appelants valant participation à leurs frais d'avocats.
Cette  sentence constitue un sérieux revers pour Boubacar Baba Diarra et compagnies. Eux qui avaient superbement refusé d’appliquer une première décision de la même instance. Ils sont passés outre en organisation un simulacre d’Assemblée générale extraordinaire à Sikasso. Ils viennent d’être rattrapés par l’histoire.
A titre de rappel, la Fédération malienne de football est dirigée depuis 10 janvier par un comité de normalisation.     
Abdrahamane Sissoko

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle