mercredi 24 janvier 2018

Les différents protagonistes de la crise étaient le mardi 12 décembre les invités du jeune chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily dit Ras Bath dans son émission carte sur table sur les ondes de la radio Renouveau FM. A la dernière minute, seul le camp Salaha Baby s’était présenté.


Pourtant, toutes les parties prenantes avaient donné leur accord pour participer à ce débat. Mais comme d’habitude, le clan Mamoutou Touré dit Bavieux ne s’était pas présenté dans le studio du jeune chroniqueur. M. Mamoutou Touré est-il en cours d’argument ? N’est-il pas sûr de son élection ? Lui qui clame sur tous les toits qu’il est le président du comité exécutif de la FEMAFOOT. C’était une occasion pour lui de venir expliquer sa version des faits devant le public malien. Mais hélas !
Le camp Salaha Baby pour sa part a bien répondu à l’invitation du jeune chroniqueur. Il était représenté par les sieurs Yéli Sissoko, Modibo Coulibaly et Moussa Bah. Ceux-ci ont répondu avec argument toutes les questions de Ras Bath. Pour eux, il n’y’a pas eu d’élection le 8 octobre dernier. M. Yéli Sissoko a regretté l’absence du clan Bavieux dans ce débat. Selon lui l’envoyé de la FIFA, M. Veron Obam a clairement signifié aux deux partis de s’abstenir de poser tout acte au non du football. Par ailleurs, il nous est revenu que l’instance dirigeante du football mondiale (FIFA) aurait opté pour la mise en place d’un comité de normalisation.
Sissoko

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle