mercredi 21 novembre 2018


Lors du passage du Président Ibrahim Boubacar Keïta à Dioïla le 26 juillet, l’honorable Mamadou Diarrassouba lui avait promis  la victoire dans le cercle dès le 1er tour. Les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle sont sans commentaires. IBK y a obtenu plus de 54 000 voix, soit 53,38%, dépassant largement Soumaïla Cissé qui n’obtiendra  que 9047 voix, soit 8%.
Confiant de sa popularité dans le cercle de Dioïla, l’honorable Mamadou Diarrassouba a rassuré IBK d’une victoire éclatante dès le 1er tour dans le cercle de Dioïla. Après avoir indiqué que le match est déjà plié chez lui et qu’il prépare l’investiture du Président,  l’enfant chouchou du Banico avait  lancé ce défi : « si je ne gagne pas à Dioïla, je renonce à la politique». Promesse qu’il tiendra deux jours plus tard.  Imbattable dans sa circonscription électorale de par sa stratégie politique et son caractère sociable, Diarrassouba et ses alliés ont confirmé leur suprématie. Ils se sont fait respecter en écrasant leurs adversaires politiques avec un score à la soviétique.  En effet, à l’issue des dépouillements, IBK a battu à plate couture les 23 autres candidats dans les 23 communes qui composent le cercle de Dioïla. Il est arrivé largement en tête avec 53,38% des voix, suivi de Soumaïla  Cissé avec 8%. Quand à Cheik Modibo Diarra, il enregistre 7200 environs, suivi d’Aliou Diallo et de Choguel Kokalla Maïga qui ont respectivement  eu un peu plus de 6 000  et 5200 voix.
Dans la commune rurale de Massigui, d’où es originaire du « grand bâtisseur » Mamadou Diarrassouba, comme le surnomment ses intimes, IBK a raflé 6 853 voix, soit près de 70%, suivi de Cheick Modibo Diarra avec 775 voix, devançant Soumaïla Cissé qui se contente des 554 voix.
A l’analyse de ces résultats, sans risque de se tromper, on peut affirmer que l’équipe de Diarrassouba a tenu promesse.
En ce qui concerne le nouveau challenge, de l’entourage du député RPM élu à Dioïla, on apprend que les cadres du parti au pouvoir et leurs alliés de la majorité présidentielle tablent sur plus de 80%. D’ores et déjà, on constate les prémices de l’atteinte de cet objectif. Car les populations ayant du mal à accepter un second tour sont  plus que jamais déterminées à garantir un score fleuve au candidat Ibrahim Boubacar Keïta le soir du dimanche prochain.
Oumar KONATE

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle