mardi 23 octobre 2018

Le ministre de  l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré était face à la presse le mercredi 20 juin dans la salle de conférence du centre d’information gouvernemental (Cigma) pour expliquer les avantages de l’avènement de la Télévision numérique terrestre au Mali.

Le conseil des ministres en sa séance du mercredi 20 juin a adopté un projet de loi relatif à l’installation d’une Télévision numérique terrestre au Mali. Le transfert de la transition analogique  à la transition  numérique offre des perspectives indéniables pour notre pays, a déclaré Arouna Modibo Touré. Lesquelles s’inscrivent aussi bien dans le domaine technologique mais aussi économique, social et culturel. Il apporte des avantages énormes à la population. Parmi ceux-ci on peut retenir, l’utilisation efficace du spectre qui consiste à avoir plusieurs chaines sur une fréquence. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui avec la télévision analogique, a précisé le ministre Touré. Il consiste non seulement à diminuer considérablement les coûts  de production mais également de réduire la fracture numérique et d’offrir les services Internet avec à la population. Aussi, la télévision numérique utilise moins  de bande passante que la télévision analogique et accroitra les recettes du dividende numérique.

Suivant les propos du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, toutes les dispositions transparentes ont été prises dans la passation du marché. Ainsi, après appel d’offre international a été lancé en décembre 2017, où six sociétés avaient soumissionné, le marché a été attribué « provisoirement » au regroupement THOMSON/CAMUSAT pour un délai d’exécution de 14 mois. Au terme duquel, insiste le ministre Touré, le Mali aura sa télévision numérique au bénéfice de sa population. Le coût de l’opération est estimé à plus de 40 milliards de FCFA sur plusieurs exercices budgétaires.

L’Etat offrira gratuitement  plus de 50 000 décodeurs  aux couches les plus défavorisées. Cela permettra de soulager les portefeuilles de ceux-ci, a expliqué l’orateur. Cinquante un centre émetteurs seront installés sur toute l’étendu du territoire pour les besoins de la cause.

Abdrahamane Sissoko

Source : Le Pays

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle