mardi 11 décembre 2018


Depuis l'arrivée du Ministre Housseini Amion Guindo à la tête du département de l'Éducation Nationale, le modèle de gouvernance instauré au Mali commence à faire tâche d'huile sur le continent et ailleurs.

Pace 2018, dont l'objectif est de créer un lien entre les cadres d'éducation continental et mondial pour l'Afrique a salué, dans la capitale kenyane, les efforts du Mali. Au-delà du budget alloué à l'éducation et qui dépasse largement les objectifs de développement durable (37%), la politique de redevabilité qui créée un cadre approprié de gouvernance et de reddition de comptes dans la gestion de l'éducation est désormais une réalité au Mali. Aussi, sur instruction du Ministre Guindo, l’offensive sans tabous en matière de communication du département vise à créer des citoyens compétents comme acteurs du changement à tous les niveaux.
En ce qui concerne l'exploitation des technologies du 21ème siècle pour faire progresser les systèmes éducatifs en Afrique, les acquis en cours de déploiement de la DNEN rappellent les efforts du gouvernement et des partenaires dans ce domaine. Le SIG-FC et le SIG-Examens sont des logiciels respectivement, de gestion des enseignants et des examens.
Toutes les questions abordées aussi bien en plénière qu'en atelier ont eu des réponses satisfaisantes dans la nouvelle orientation du département. Pour les participants, les efforts de transparence du Mali sont à saluer.
Cellule de communication MEN

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle