mardi 23 octobre 2018

On connait déjà les deux poules pour le championnat ligue 1 Orange saison 2015-2016. Les poules sont constituées de dix équipes chacune et les deux premiers de chaque poule vont s’affronter en carré d’AS en match-aller simple pour déterminer le champion. Et les deux derniers de chaque poule vont descendre en deuxième division.
Voici la composition des poules : Poule A : Stade malien de Bamako, Club Olympique de Bamako, ASOM, CS Duguwolofila, AS Nianan, US Bougouni, LCBA, Sabana AC, Onze Créateurs, Avenir AC de Tombouctou.

Poule B : AS Police, ASB, USC Kita, AS Real de Bamako, Mamahira AC, CSK, USFAS, Debo Club de Mopti, AS Bakary-djan de Baraoueli, Djoliba AC de Bamako.

Le championnat ligue 1 Orange débute le samedi 12 mars 2016. La première journée est programmée comme suit : A Bougouni, l’US Bougouni reçoit le Sabana AC de Mopti. A Koulikoro, le CS Duguwolofila reçoit LCBA de Lafiabougou.

Le dimanche 13 Mars à Mopti, le Debo Club reçoit l’USC Kita. A Bamako, au stade Mamadou Konaté, l’AS Police joue contre le Mamahira AC de Kati. Au Stade Modibo Keita, l’AS Real de Bamako reçoit l’AS Bakarydjan de Baraoueli et à 19H l’ASB reçoit l’USFAS.

Le mardi 15 Mars au Stade Modibo Keita, le Stade Malien reçoit les 11 Créateurs de Niarela et le jeudi, il aura deux matchs. L’AS Nianan qui reçoit le COB et le Djoliba AC qui reçoit le CSK.

Abba Sangaré (Stagiaire)

FEMAFOOT

Le championnat national démarre demain avec deux poules de dix clubs chacune

Le président de la FEMAFOOT Boubacar Baba Diarra a animé, le mardi dernier, une conférence de presse pour informer les hommes de medias sur les décisions prises lors de l’Assemblée Générale extraordinaire du 5 mars, le démarrage du championnat national ligue 1 et les préparatifs des éliminatoires de la CAN Gabon 2017.

Après la tenue de l’Assemblée Générale extraordinaire de la Fédération Malienne de Football le 5 mars dernier, le président de la Fédération Malienne de Football a animé le mardi dernier au siège de la FEMAFOOT une conférence de presse au cours de laquelle, il est revenu sur les conclusions de l’Assemblée Générale extraordinaire. Laquelle a décidé par 37 voix sur 38, de la levée des sanctions à l’encontre des quatre clubs relégués en deuxième division et du maintien par 33 voix sur 38 de celles frappant les dirigeants sportifs.

Le championnat national ligue 1 qui démarre demain avec 20 clubs sur toute l’étendue du territoire national a également été évoqué par le président de la FEMAFOOT. A ses dires, il y aura deux poules de dix clubs chacune et il y aura dans un premier temps une première phase à l’issue de laquelle, les deux derniers de chaque poule seront relégués en deuxième division. Les deux premiers de chaque poule joueront le carré d’AS en deuxième phase pour déterminer le champion, le vice-champion et ainsi de suite. C’est pour tenir compte des contraintes du temps que le Comité Exécutif de la FEMAFOOT a préféré ce système pour le championnat à 20 clubs, contrairement au système classique où il faudrait une année pour boucler le championnat. Le règlement spécial du championnat est d’ores et déjà élaboré, a expliqué Boubacar Baba Diarra.

Le président de la FEMAFOOT a également évoqué les préparatifs des éliminatoires de la Can Gabon 2017. Le Mali fait partie d’une poule de quatre clubs comprenant le Bénin, le Sud Soudan et la Guinée équatoriale. Après avoir remporté leur premier match à Bamako contre le Soudan du sud, et leur match nul contre le Bénin à Cotonou, ce sont les Aigles du Mali qui occupent pour le moment la tête de leur poule. Pour le président de la FEMAFOOT, l’entraîneur est en train de s’activer pour les deux prochains matchs des Aigles, c’est-à-dire le 25 mars au Stade du 26 mars et le 28 mars au Stade de Malabo à 16 h. Selon lui, si le Mali remporte ces deux matchs, il sera du coup qualifié pour la Can Gabon 2017.

A noter qu’avant d’entamer sa conférence du mardi dernier, le président de la FEMAFOOT a exprimé son regret du fait que certains de ses camarades qui ont soutenu sa candidature ont décidé de l’abandonner. « C’est un échec pour moi qu’on ait commencé avec des camarades et qu’on n’a pas pu finir avec eux. C’est un évènement malheureux dont il faut tirer la leçon. J’aurais souhaité aujourd’hui que ces camarades, s’ils m’entendaient, viennent, qu’ils reprennent leurs places auprès de nous et qu’ensemble on puisse construire le football malien. Ils ont de la valeur ajoutée, ils sont engagés pour l’avenir du football malien, pour le développement du football malien. », a-t-il expliqué.

Almihidi Touré
Source: Tjikan

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle