jeudi 19 juillet 2018

En s’imposant devant l’AS B par le score sans appel de 4 buts à 0 l’AS Réal de Bamako est le grand vainqueur de la 5ème journée du championnat national de football ligue I orange du Mali.

L’AS Bakaridjan de Braouéli se son côté  a enfoncé le   le Mamahira de Kati devant son public 1 but à 0. Le CSK n’a pas fait de détail face à l’AS police  corrigée 4 buts à 0. Le Djoliba AC de Bamako revient avec un match nul de son difficile déplacement  à Kita face  l’USC Kita (1but partout). Un stade municipal de Kita toujours compliqué pour les rouges de Hérémakono.  L’USFAS s’est baladé devant le Débo club de Mopti 3 buts à 0. Le classement de la poule B s’établit comme suit : Avec 10 points, les scorpions partagent la tête de la poule avec l’équipe de Braouéli, qui dispose toute fois d’une différence de but inférieur (+9 pour le Réal contre seulement + 2 pour l’AS Bakaridjan). Ces deux équipes sont suivies par le Djoliba AC qui occupe la 3ème qui affiche le même nombre de points (9) que l’USFAS. Les 5èmes et 6ème  places sont occupées respectivement par le CSK (8 points) et le Débo club de Mopti (7 points).  Les mopticiens disposent le même nombre de points que l’AS B  qui occupe la 7ème place. L’AS police avec 6 unités est 8ème alors que le Mamahira de Kati (4 points) et l’USC Kita (2 points) ferment la marche.
En poule A, le COB réalise la bonne opération en allant s’imposé largement devant le CS Dougouwolowila 3 buts à 1. A Mopti, les 11 Créateurs s’imposent à 1 but à 0 devant le Savana AC de la localité. Les olympien de Missira ont empoché leurs tous premiers points du championnat en dominant 2- 0 l’AS Nianan de Koulikoro, qui a un match en moins. Dans cette poule, ce sont les créateurs de Nairéla qui caracolent en tête avec 11 points devant le COB 10 points et le Stade malien de Bamako 7 points (avec 2 match de moins). La rencontre devant opposé le stade malien à LCBA a été reporté à une date ultérieure. Les blancs de Bamako préparaient leur match retour des huitièmes de finale de la ligue des champions africaines. Les explications US Bougouni, Avenir de Tombouctou n’a pas eu lieu. Les joueurs de Tombouctou n’ont disputé aucun match depuis le début du championnat. Une source proches de la fédération précise « qu’il y’a une incompréhension avec avenir » pendant d’autre source parle du boycotte du championnat par l’Avenir de Tombouctou. L’an dernier déjà, l’Avenir de Tombouctou était parmi les quatre  clubs dit « frondeurs ». Pour rappel, le règlement spécial du championnat national, que 3 forfaits à l’aller équivalent. Tirant sans doute les conséquences de sa gestion calamiteuse de la crise de l’année dernière,  la fédération malienne n’a pris aucune décision contre l’Avenir de Tombouctou. Nous reviendront sur ce cas précis dans nos prochaines parutions.

Abdrahamane Sissoko.

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle