jeudi 20 juin 2019

En cinq éditions, plus de 150 artistes, 350 exposants et plus de  40.000 festivaliersont défilé sur les bords du Banimotié.


La 6ème édition du festival International ‘’Didadi’’ de Bougouni s’est tenue du 14 au 17 mars, sur le tout nouveau site du Festival au bord du fleuve Baoulé,  sous le parrainage de Bakary Togola, président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali,(APCAM) et de la marraine Mme SokonaDjamilatouFomba.Le tout, sous les yeux de Seydou Coulibaly, l’initiateur du Festival etdes autorités administratives, politiques et coutumières de Bougouni, aussi bien àla cérémonie d’ouverture que de clôture.
Tout n’aura pas été que festif. Les initiateurs de ce rendez-vous du donner et du recevoir qui a désormais droit de cité dans les événements culturels phares de notre pays, ont joint l’utile à l’agréable. Ainsi, le thème de cette année portait sur la régionalisation, un thème décortiqué par l’ancien Premier ministre Moussa Mara. Le conférencier, maître de son sujet, a éclairé la lanterne de nombreux festivaliers sur un thème d’actualité.
A l’ouverture, le représentant du maire de la localité n’a pas manqué d’éloge à l’endroit du festival et des organisateurs. A ses dires,le festival DIDADI de Bougouni est un projet créatif commun aux artistes musiciens, danseurs,   contribuant   à revaloriser les sites culturels et à sauvegarder l’identité culturelle tout en faisant la promotion du savoir-faire local à travers la transformation des produits agricoles et les arts.
Pour l’initiateur du festival, Seydou Coulibaly, le défi d’organiser la présente édition était si grand, car le festival est retourné sur son propre site. Il a rappelé les bilans élogieux descinq éditions précédentes. A le croire, les éditions passées ont été  une réussite. Il dira que plus de 150 artistes ont participé, 350 exposants et plus de  40.000 festivaliers  ont fait le déplacement pendant les cinq dernières éditions du festival. M. Coulibaly a relevé qu’en cinq ans, le festival est devenu l’un des plus grands festivals du Mali. Il sollicite les autorités maliennes à croire aux organisateurs et d’investir d’avantage dans la culture qui est une richesse intarissable. L’initiateur du festival DIDADA est persuadé d’une chose,ce festival va permettre de renforcer l’économie locale. « Nous nous battrons pleinement pour la pérennisation de cet événement qui fera de Bougouni, une grande ville touristique…». Il a remercié les sponsors, partenaires techniques et financiers, les artistes, hommes de médias, les exposants, la sécurité et les autres organisateurs du festival.

Quant au  président de l’APCAM, Bakary Togola, il a dans son allocution de clôture,  magnifié l’initiative et a estimé que le festival est un lieu et un moment d’échanges des relations commerciales. Il pense que la 6ème comme les précédentes ont été une parfaite réussite, grâce aux populations et ressortissants de Bougouni résidents ailleurs. M. Togola affirme lui aussi que le festival ‘‘Didadi’’ a permis  de connaitre la diversité culturelle du Mali, son union, cela à travers la représentation de toutes les régions du Mali. Il a remercié la commission d’organisation du festival pour la bonne organisation du festival et demandé aux populations de participer d’avantage à la valorisation du festival, qui a pour but de faire connaitre les riches cultures de cette localité. Il a invité les Maliens à s’unir au tour de l’essentiel qui est le Mali, tout en demandant aux populations de Bougouni d’œuvrer d’avantage pour le développement de cette localité.
Des artistes commeKing KjVan Guitare, Amanar de Kidal, ThialeyArby,  le Groupe Kobasaba,  Salomé Dembèlé, Maman Toumani Koné, Neba Solo, Digalo, Arley et SarafefObiang de la Côte d’ivoire ont tenu le public en haleine. Pour cette 6eme édition, plus de 10.000 participants ont fait le déplacement pendant les quatre jours d’activités.
La fête fut vraiment belle et vivement la 7eme édition.

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle