mercredi 20 juin 2018
banniere canam_com

Le vendredi dernier, les membres de la mission de l’Azhar au Mali ont tenu à la mosquée du petit marché de N’Golonina, une cérémonie religieuse autour du : L’Islam libère la mentalité de l’idolâtrie. C’était en présence du représentant de la mission, l’imam, Fragaly Abdoul Salam, de celui de la mosquée, l’imam Mohamed Oulali et de nombreux fidèles musulmans. 

« L’Islam ne permet aucune forme d’idolâtrie et interdit tout moyen qui mènerait au polythéisme. L’Islam est venu libérer l’être humain de l’adoration d’autre que Dieu. Il est venu libérer l’être humain de toute forme d’idolâtrie qu’elle soit religieuse, économique ou socio-politique. » dira le représentant de la mission de l’Azhar au Mali. L’idolâtrie religieuse est de considérer une divinité en dehors de Dieu. En effet cette idolâtrie peut être majeure ou mineure. Selon, le représentant de la mission de l’Azhar au Mali, l’imam, Fragaly Abdoul Salam, l’idolâtrie majeure est divisée en deux catégories. Il s’agit de la forme apparente, comme le fait de prendre pour dieu un homme, une planète, une pierre, une statue, un animal et autres. Subtile ou cachée comme le fait d’invoquer les morts et leur demander de satisfaire des besoins. « Concernant la dernière forme, certains diront qu’ils n’adorent pas les morts, car pour eux l’adoration est limitée à l’adoration physique. Lorsque tu craints un mort plus que tu craints Dieu alors tu es un idolâtre. Certains peuvent tout à fait jurer par Dieu en mentant ! Par contre, ils ne jureraient jamais par quelqu’un en mentant de peur de représailles. Ceci est une forme d’idolâtrie »a expliqué, l’imam, Fragaly selon qui, il n’est pas permis au musulman d’implorer le soutien d’un mort ou d’un soi-disant saint. Toujours selon, lui, au contraire, lorsque le musulman se rend au cimetière pour visiter une tombe il doit dire : « Que la paix soit sur les croyants et musulmans qui habitent dans ces demeures. Puisse Dieu faire miséricorde à ceux qui sont déjà morts et à ceux qui les suivront. Si Dieu le veut, nous vous rejoindrons »

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle