mercredi 24 janvier 2018

Le vendredi 24 novembre dernier, les fidèles musulmans de la grande mosquée de Faladiè ont pour la seconde fois bénéficié des enseignements de la mission de l’Azhar au Mali qui prône au gré des jours et des nuits la pratique d’un islam tolérant et modéré qui est contre l’extrémisme religieux.

Pour l’occasion on notait la présence du représentant de la mission, l’imam Ali Ibrahim, de celui de la mosquée, Mohamed Djibril et de nombreux fidèles musulmans.
Si nous n’arrivons pas à y trouver une solution, dans nos institutions d’enseignement supérieur et dans nos discours théologiques, nous nous condamnons à être piégés dans un état de développement infantile, et à attendre, en tant que musulmans, qu’arrive la maturité requise de nous par les principes de base de notre foi. Toute chose qui selon, le représentant de la mission de l’Azhar, l’imam Ali Ibrahim nécessite une grande connaissance et maturité. L’Islam dans toute sa composante est contre l’extrémisme religieux. Car la religion musulmane prône en tout lieu la Paix et la stabilité des Etats et des communautés. « nous devons tous éduquer nos enfants sur les vraies valeurs de l’Islam. Que nos imams et nos dignitaires religieux soient et acceptent de se former pour mieux comprendre la religion musulmane qui nous offre autant de facilités » dira le représentant de la mission de l’Azhar, Ali Ibrahim.

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle