vendredi 15 décembre 2017

Le centre culturel islamique a servi de cadre a la tenue d’une cérémonie de prêche organisée par la mission de l’Azhar au Mali. C’était le vendredi 27 octobre dernier en présence de l’imam du centre, Idriss Traoré, du représentant de la mission, Reghab Abdoul Waïd et de nombreux fidèles musulmans.

Avec pour thème : le rôle de la jeunesse dans la construction d’une forte communauté musulmane, la rencontre a été une occasion pour les membres de la mission, d’inviter la jeunesse musulmane au respect des valeurs de l’Islam.
L’Islam associe la force à la jeunesse et le musulman doit être fort physiquement et spirituellement afin qu’il soit exemplaire. Ainsi, le Coran nous donne des exemples merveilleux dans l’épopée des prophètes qui illustrèrent. Pendant leur jeunesse la foi et la vertu et marquèrent l’histoire de l’humanité. Les jeunes musulmans doivent s’inspirer de l’exemple prophétique dans les mœurs et les vertus afin de plaire au Seigneur. Le noble Coran utilise les termes de ( Futuwa et Quwa) qui signifient la Chevalerie et la force qui sont l’apanage de la jeunesse. Dans Sourate
« Allah vous a créé faibles puis a fait de la faiblesse une force, puis après la force succède la faiblesse et la vieillesse. Il crée ce qu’il veut et Il est l’Omniscient l’Omnipotent ». a expliqué, le représentant de la mission de l’Azhar, l’imam, Reghab Abdoul Waïd. Selon lui, cette période de la force est importante car elle marque la plénitude de la force physique et intellectuelle puis elle est critique car les impulsions et les passions sont aussi vigoureuses que la spiritualité et l’humain est suspendu dans un combat entre ses penchants. C’est pourquoi, on a besoin de guidance et d’orientation céleste afin de prendre le chemin du Bien et de la vertu pour notre bonheur terrestre et céleste, ainsi que pour construire la société idéale. E effet, la jeunesse musulmane doit profiter de cette période pour renforcer ses actes d’obéissance et ses actes d’adoration, de multiplier les actes de bien et l’acquisition de la science bénéfique et de ne pas dépenser cette énergie de la jeunesse dans le jeu, les loisirs et les passions et augmenter ainsi le fossé avec l’adoration du Créateur.

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle