vendredi 20 avril 2018

Les rideaux se sont tirés sur le festival de Sélingué avec un sentiment de goût inachevé pour les visiteurs.
Les festivaliers sont amers et mêmes très amèrs. Ils s’estiment être floués et crient au scandale. Pour mieux vendre l’évènement, les organisateurs avait annoncé la venue  le rossignol de la musique malienne, Salif Kéita. Malheureusement celui-ci n’a pas effectué le déplacement. Déjà les participants se plaignaient de la qualité médiocre de  la lumière. « Et ce jeu de lumière qui fait mal aux yeux. Et pire empêche de voir la prestation des artistes. Durant toute la prestation de floby, les spectateurs ont énormément souffert de cette lumière » écrit le directeur de publication du journal « Notrenation.com » Assane Koné sur sa page facebook. Certains artistes n’étaient vraiment pas à la hauteur, confie une participante. Toutefois, ils ont salué les prestations de la Sénégalaise Viviane N’Dour, du burkinabé Floby et  autre Bouyé Koité du Mali.
Les organisateurs ne sont pas encore exprimés sur l’absence de Salif Kéita. Même si certaines évoquent des soucis de santé de la méga star malienne.
Le Boula

Comment

Le vendredi 15 décembre dernier, la grande mosquée Abdalah Gara sise au quarter hippodrome a servi de cadre à la tenue d’une cérémonie religieuse organisée par la mission de l’Azhar au Mali.

Comment

Le vendredi 15 décembre dernier, les fidèles de la mosquée Samassekou de Niamankoro étaient tous présents à la cérémonie de prêche organisée par la mission de l’Azhar au sein de leur mosquée.

Comment

Le vendredi dernier, la mission de l’Azhar au Mali était à la grande mosquée Ask où elle a tenu une grande cérémonie religieuse afin d’inviter les communautés musulmanes du Mali à vivre dans l’union, la communion car tous les musulmans constituent un peuple qui doit connaitre la différence entre le terrorisme et la violence.

Comment

Le vendredi 15 décembre dernier, la mission de l’Azhar au Mali conduite par l’imam, Saad Ghalab était à la grande mosquée NOOR sise à Badialan II pour expliquer aux fidèles musulmans les biens fondés de la tolérance de l’Islam qui ordonne et exige une vie d’ensemble dans la paix et le pardon. C’était en présence de l’imam de la mosquée, Youssouf Keïta et de nombreux fidèles musulmans.

Comment

Le vendredi 08 décembre dernier, la mission de l’Azhar conduite par l’Imam, Abdoul Fatha Mohamed s’est rendue à la mosquée Miséricorde sise à Sabalibougou, où elle a tenu une grande conférence religieuse. C’était en présence de l’imam de la mosquée E, M. Oumar Samanké et de nombreux fidèles.

Comment

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle