mardi 19 février 2019
 Bosso : une femme kamikaze se fait exploser faisant une victime

Bosso : une femme kamikaze se fait exploser faisant une victime

Un homme a perdu la vie, victime de l’explosion d’une bombe dans la soirée du dimanche 17 février à Bosso, dans la région de Diffa. Selon des sources locales, c’est aux environs de 21H20 qu’une...
Attaque à Mondoro : La population salue la résistance des FAMa

Attaque à Mondoro : La population salue la résistance des FAMa

Campées en vigile à Mondoro, les FAMa ont repoussé et abattu des bandits armés qui ont tenté de reprendre le contrôle de leur camp et saccager le village. Sans réussir à franchir la barrière, les...
L'Afrique ''a besoin de dictateurs bienveillants'' –  Salif Kéita

L'Afrique ''a besoin de dictateurs bienveillants'' – Salif Kéita

La démocratie ? Une notion éloignée pour les Africains à en croire la star malienne Salif Kéita. Dans une interview avec le média britannique The Guardian, le ‘‘chanteur à la voix d’or’‘ est revenu sur...
Présidentielle au Sénégal : Macky Sall vise une réélection au premier tour

Présidentielle au Sénégal : Macky Sall vise une réélection au premier tour

Le Sénégal vote le 24 février pour une élection présidentielle que le sortant Macky Sall, confronté à une concurrence inhabituellement clairsemée dans un pays friand de débat démocratique, compte...
RDC : huit morts dans des fusillades à Goma

RDC : huit morts dans des fusillades à Goma

Des tireurs non identifiés ont tué dans la nuit de samedi à dimanche huit personnes dans trois quartiers de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, provoquant la colère de la...
CAN-U20 : premier sacre pour le Mali, l'Afrique du sud prend la 3e place

CAN-U20 : premier sacre pour le Mali, l'Afrique du sud prend la 3e place

Le Mali a remporté pour la première fois de son histoire la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des U20, en battant en finale le Sénégal 3 à 2 aux tirs au but (1-1 après prolongation), dimanche à...
Bamako - commissariat du 11 ème arrondissement: arrestation d'un individu spécialisé en vol de moto

Bamako - commissariat du 11 ème arrondissement: arrestation d'un individu spécialisé en vol de moto

Les hommes du Commissaire Divisionnaire de Police Mamoudou Diabaté ont mis le grappin sur un individu très spécialisé en vol de moto et téléphone.
Ministère des Transports : Fin de la grève de faim des cheminots maliens !

Ministère des Transports : Fin de la grève de faim des cheminots maliens !

Les cheminots maliens qui observaient une grève de faim depuis plus, viennent de décider de mettre fin à leur mouvement.
Quand Claudia Tagbo révèle avoir demandé son compagnon… 6 fois en mariage

Quand Claudia Tagbo révèle avoir demandé son compagnon… 6 fois en mariage

A l'affiche de Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu, Claudia Tagbo a tout pour être heureuse. Seul bémol : elle a dû demander six fois en mariage son compagnon. A-t-il fini par accepter ?...
International
International
International


Mère d’un garçon et âgée de vingt-quatre ans, Adama Konaté, est une chauffeure de SOTRAMA sur la ligne de Boulkassombougou en Commune I du district de Bamako. Elle pense qu’il n’y a pas de sot métier et se bat pour subvenir à ses besoins.
Le WAGADU: Depuis quand exercez-vous ce métier ?
Adama Konaté:
J’ai fait beaucoup de chemin avant de devenir une chauffeure de SOTRAMA. J’ai abandonné l’école en classe de 9ème année au profit du basketball. J’ai joué pendant neuf ans dans le club ACE CI. J’ai passé cinq ans à apprendre le métier dont trois ans dans les Sotrama. Je conduis depuis près de deux ans.
Vous exercez une activité réservée très généralement aux hommes. Quels sont vos rapports avec ceux-ci ?
Je n’ai aucun problème avec les hommes. Nous sommes tous pareils. Nous partageons à ce titre beaucoup de choses. Ils sont bienveillants à mon égard.  
Votre véhicule vous appartient-il, sinon quelles sont vos relations avec votre patron ?
Le véhicule ne m’appartient pas. Je travaille avec Adrahamane, mon patron. Je n’ai jamais eu de problème avec lui. C’est lui qui m’encourage tous les jours à travailler davantage. Il pense que j’ai l’amour du métier et que je peux devenir une grande chauffeuse. Je fais souvent l’«Américain» (Ndlr : remplacer un chauffeur pendant quelques heures).
Comment arrivez-vous à concilier la vie familiale avec cette activité ? Quelles sont les difficultés ?
Je ne suis pas mariée et je vis avec mes parents qui ne sont pas contre mon travail. La seule difficulté dans ce métier, pour moi, c’est de travailler avec quelqu’un d’autre. Car si tu n’as pas ton propre véhicule, tu ne gagnes pas assez d’argent. C’est bien loin l’époque où les chauffeurs gagnaient suffisamment d’argent. Les chauffeurs travaillent maintenant dans la précarité. On vit au jour le jour.
Quelles sont vos perceptives ?
Mon souhait, c’est d’avoir un bon mari qui m’aimerait comme telle, et qui m’achèterait un véhicule et m’encouragerait dans mon travail. Je souhaite aussi former d’autres jeunes.
Avez-vous un message à l’endroit des jeunes filles qui veulent apprendre ce métier ?
Je lance un appel à toutes les jeunes filles du Mali de se lever pour se mettre au travail. Il n’y a pas de sot métier. Je demande aussi aux  autorités de bien vouloir m’aider afin que je sois un modèle pour les autres jeunes filles.    
Interview réalisée par Fatim B. Tounkara

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

L'actu en boucle