jeudi 20 juin 2019
Insécurité : le 3ème Arrondissement démantèle un réseau de malfaiteurs

Insécurité : le 3ème Arrondissement démantèle un réseau de malfaiteurs

  Dans la nuit du 7 au 8 juin 2019, aux environs de minuit, la population a conduit un individu au commissariat de police du 3e arrondissement, déclarant se nommer M.T dit «TIDJO», pris en flagrant...
Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

  Le parti Yéléma dans la tourmente. Selon des sources concordantes, le secrétaire politique, le secrétaire général adjoint et une dizaine de cadres s’apprêtent à quitter la formation dirigée par...
L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

  Le Mali est plus que jamais sur le chemin de la paix. Les raisons l’application de l’accord d’Alger qui suit son petit bonhomme de chemin, surtout l’arrivée à la tête de la diplomatie malienne de...
Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

  Une semaine après le déluge, les victimes végètent dans leur détresse, leur désarroi, leur désespoir… Comme s’il s’agissait d’une main vengeresse d’Allah, elles sont oubliées à leur sort, dans...
Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

  Samedi 04 mai 2019 à 12 heures, les éléments de la Brigade de Recherches du 3ème Arrondissement ont mis la main sur Birama (non d’emprunt) pour attentat à la pudeur et enlèvement de sa demi sœur ...
«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

  Le rappeur originaire de Seine-Saint-Denis récidive. Après son clip Pendez les Blancs, Nick Conrad est à nouveau au cœur d’une polémique. Dans un clip intitulé Doux pays diffusé ce vendredi sur...
Le Président de la République va le décorer bientôt

Le Président de la République va le décorer bientôt

  Mamoutou Diarra , étudiant à la FLASH , section arabe âgé d’une vingtaine d’année , a sauvé 9 adolescents dans le lit du marigot lors des inondations du 16 mai 2019. Pour reconnaissance de la nation...
Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

  Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi, 15 mai 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Docteur Boubou CISSE, Premier ministre,...
 Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

  Djuna Djanana, artiste congolais vivant en France, et père des célèbres artistes Maïtre Gims et Dadju, a été tabassé, mercredi, à Paris.Pour l’heure, on ignore encore les auteurs de cet acte odieux....
Railda Matin

Boua Ni Sogoma

Avr 27, 2019


Le Mali a été endeuillé le jour de l’an par le massacre à Koulogon dans le cercle de Bankass. Le bilan est lourd : trente-sept Peuls sont tués. Aucune responsabilité n’est pour l’instant établie.  
Ils courent toujours dans la nature. Un mystère plane sur l’identité des assaillants de Koulogon dans le cercle de Bankass. Selon des témoignages, ils auraient pris la direction du Burkina Faso.
Dans un communiqué lu sur les antennes de l’ORTM, la chaîne publique, les autorités attribuent l’attaque à des «hommes armés
habillés en tenue de chasseurs traditionnels donsos», reconnaissables à leur tenue et à leurs fétiches, qui prétendent protéger les Dogons contre les Peuls.
Visé, le mouvement d’autodéfense Dan Nan Ambassagou au pays dogon réagit à travers un communiqué. La milice, dirigée par Youssouf Toloba, qualifie «l’acte de barbare et décline toute responsabilité.»
L’armée n’en sait pas grand-chose car arrivée trop tard sur le lieu du sinistre. Les services de renseignements, également, n’ont rien vu venir.  Chacun s’en lave donc les mains. Finalement, c’est la faute aux victimes, qui n’auraient jamais dû s’installer à Koulogon.
De toute évidence, que les assaillants soient déguisés en Donsos ou pas, la première responsabilité incombe d’abord à l’Etat qui a le devoir de sécuriser tous les Maliens. Il urge pour le gouvernement de procéder au désarmement de toutes les personnes qui n’ont pas le droit de porter une arme.
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, a effectué le vendredi 4 janvier une visite dans la localité. Le gouvernement annonce l’arrestation de sept individus sans plus de détails. Espérons que ce déplacement présidentiel arrive à faire bouger les lignes. Sinon, pour le moment, le mystère demeure toujours entier !
Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle