lundi 25 mars 2019
Massacre au Mali: dissolution d’une milice de chasseurs, des chefs de l`armée limogés (officiel)

Massacre au Mali: dissolution d’une milice de chasseurs, des chefs de l`armée limogés (officiel)

Le gouvernement malien a annoncé dimanche la dissolution d’un groupe de chasseurs traditionnels dogons accusé d’exactions et le limogeage des principaux chefs de l’armée, au lendemain du massacre de...
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU DIMANCHE 24 MARS 2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU DIMANCHE 24 MARS 2019

  Le Conseil des Ministres s'est réuni en session extraordinaire, le dimanche 24 mars 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA,...
Communiqué du Gouvernement de la république du Mali

Communiqué du Gouvernement de la république du Mali

Dans la matinée du samedi 23 mars 2019, des éléments armés non encore identifiés ont attaqué le village d’Ogossagou, dans le cercle de Bankass, région de Mopti. Cette lâche attaque a fait plus de...
Plus de 100 tués dans l’attaque d’un village peul du centre du Mali

Plus de 100 tués dans l’attaque d’un village peul du centre du Mali

Bamako, 23 mars 2019 (AFP) - L’attaque samedi d’un village peul du centre du Mali par des membres présumés de groupes de chasseurs traditionnels dogons a dépassé les 100 morts, selon un nouveau bilan...
Un autre avion d’Ethiopian Airlines a failli prendre feu à Kinshasa hier

Un autre avion d’Ethiopian Airlines a failli prendre feu à Kinshasa hier

Qu’est-ce qui passe avec les avions de la compagnie Ethiopian Airlines? Les centaines de familles endeuillées n’ont pas encore fini de pleurer les morts du dimanche 10 mars dernier qu’une autre...
Interview du ministre de l’éducation nationale : « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Interview du ministre de l’éducation nationale : « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Face à la crise qui secoue l’école, ces derniers temps, avec son lot d’arrêts de cours répétés, le ministre de l’Education, Pr. AbinouTémé, connu pour être un enseignant dans l’âme, a fait le point...
Le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis

Le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis

Koffi Olomidé a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour atteintes sexuelles sur mineure de 15 ans. C'est beaucoup moins que les sept ans qui étaient requis lors du procès. Le tribunal a...
KALASH A ÉTÉ ARRÊTÉ À PARIS (VIDÉO)

KALASH A ÉTÉ ARRÊTÉ À PARIS (VIDÉO)

Une vidéo a été postée sur les réseaux sociaux où on voit le rappeur martiniquais Kalash être arrêté par la police en plein Paris dans la nuit de samedi à...
 LA FAMILLE D’ADAMA TRAORÉ RELANCE L’ENQUÊTE AVEC UNE NOUVELLE EXPERTISE

LA FAMILLE D’ADAMA TRAORÉ RELANCE L’ENQUÊTE AVEC UNE NOUVELLE EXPERTISE

La famille d’Adama Traoré, un jeune homme mort après une course-poursuite avec la police en juillet 2016, a fourni à la justice un nouveau rapport d’expertise médicale qui contredit les conclusions...
International


Le syndicat national des travailleurs des administrations d’Etat (Syntade)  ne respectera pas le mot d’ordre de grève déposé  par l’UNTM, prévue pour les 9, 10 et 11 janvier. Cette annonce a été faite, le jeudi,  par Khéfing Kanté, secrétaire général du syndicat, au cours d’une visite de courtoisie à la section de l’APEJ.


L’Union nationale des travailleurs du Mali se fissure. Le syndicat national des travailleurs des administrations d’Etat, l’une de ses plus grandes sections, se désolidarise de son préavis  de grève. Khéfing Kanté et ses camarades, ont à travers une déclaration invités leurs militants à Bamako et à l’intérieur du pays à aller travailler les 9, 10 et 11 janvier.
Ils demandent également aux militants de « ne plus participer aux activités initiées par le camarade Yacouba Katilé, ancien secrétaire général du Syntade». Ils estiment que le préavis de grève a été déposé sans consultation préalable avec la base pour la prise en compte des doléances essentielles des travailleurs.
 Dans le même ordre d’idées, la Syntade, selon Khéfing Kanté, participera à la conférence sociale organisée par le gouvernement du 14 au 18 janvier.  Pour éviter le pire au Mali,  Khéfing Kanté invité le gouvernement à rappeler le bureau sortant du Syntade à respecter les statuts et règlement de l’organisation.
Par cette sortie, la Syntade rame à contre courant de l’UNTM, sa centrale syndicale, qui  avait décidé de  ne pas participer à  la grande messe organisée par l’Exécutif. Cette situation risquera de fragiliser Yacouba Katilé et ses camarades, dont les revendications ne sont pas très bien comprises par une bonne franche de la population, surtout l’augmentation de l’âge de départ à la retraite.
Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle