lundi 25 mars 2019
Massacre au Mali: dissolution d’une milice de chasseurs, des chefs de l`armée limogés (officiel)

Massacre au Mali: dissolution d’une milice de chasseurs, des chefs de l`armée limogés (officiel)

Le gouvernement malien a annoncé dimanche la dissolution d’un groupe de chasseurs traditionnels dogons accusé d’exactions et le limogeage des principaux chefs de l’armée, au lendemain du massacre de...
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU DIMANCHE 24 MARS 2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU DIMANCHE 24 MARS 2019

  Le Conseil des Ministres s'est réuni en session extraordinaire, le dimanche 24 mars 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA,...
Communiqué du Gouvernement de la république du Mali

Communiqué du Gouvernement de la république du Mali

Dans la matinée du samedi 23 mars 2019, des éléments armés non encore identifiés ont attaqué le village d’Ogossagou, dans le cercle de Bankass, région de Mopti. Cette lâche attaque a fait plus de...
Plus de 100 tués dans l’attaque d’un village peul du centre du Mali

Plus de 100 tués dans l’attaque d’un village peul du centre du Mali

Bamako, 23 mars 2019 (AFP) - L’attaque samedi d’un village peul du centre du Mali par des membres présumés de groupes de chasseurs traditionnels dogons a dépassé les 100 morts, selon un nouveau bilan...
Un autre avion d’Ethiopian Airlines a failli prendre feu à Kinshasa hier

Un autre avion d’Ethiopian Airlines a failli prendre feu à Kinshasa hier

Qu’est-ce qui passe avec les avions de la compagnie Ethiopian Airlines? Les centaines de familles endeuillées n’ont pas encore fini de pleurer les morts du dimanche 10 mars dernier qu’une autre...
Interview du ministre de l’éducation nationale : « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Interview du ministre de l’éducation nationale : « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Face à la crise qui secoue l’école, ces derniers temps, avec son lot d’arrêts de cours répétés, le ministre de l’Education, Pr. AbinouTémé, connu pour être un enseignant dans l’âme, a fait le point...
Le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis

Le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis

Koffi Olomidé a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour atteintes sexuelles sur mineure de 15 ans. C'est beaucoup moins que les sept ans qui étaient requis lors du procès. Le tribunal a...
KALASH A ÉTÉ ARRÊTÉ À PARIS (VIDÉO)

KALASH A ÉTÉ ARRÊTÉ À PARIS (VIDÉO)

Une vidéo a été postée sur les réseaux sociaux où on voit le rappeur martiniquais Kalash être arrêté par la police en plein Paris dans la nuit de samedi à...
 LA FAMILLE D’ADAMA TRAORÉ RELANCE L’ENQUÊTE AVEC UNE NOUVELLE EXPERTISE

LA FAMILLE D’ADAMA TRAORÉ RELANCE L’ENQUÊTE AVEC UNE NOUVELLE EXPERTISE

La famille d’Adama Traoré, un jeune homme mort après une course-poursuite avec la police en juillet 2016, a fourni à la justice un nouveau rapport d’expertise médicale qui contredit les conclusions...
International


La mise en place du réseau des journalistes d’investigation sur la lutte contre la drogue et le crime organisé a sanctionné  le jeudi 20 décembre aux travaux de   l’atelier de formation des journalistes d’investigation sur l’importante de la composante Police de la force conjointe du G5 Sahel. C’était, à l’hôtel club de Sélingué,  sous l’égide du DG de l’OCS, le Magistrat colonel Adama Tounkara.


Pendant quatre jours d’échange, les hommes de média ont été outillés sur « la présentation de la Force conjointe du G5 Sahel et les missions de sa composante Police; la législation nationale et internationale sur la lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale organisée ; la judiciarisation des affaires terroristes et  Media et terrorisme».
Après s’être réjoui de la tenue de l’Atelier, le Directeur général de l’office central des stupéfiants, le Magistrat colonel Adama Tounkara a déclaré que la lutte contre le terrorisme constitue une priorité pour les plus hautes autorités du Mali en raison de son impact négatif sur la sécurité et le développement humain. Elle requiert selon lui, la pleine implication de tous les segments de la société en occurrence les hommes de média, relais par excellence des grandes problématiques auprès du grand public.
Il s’est aussi félicité de la mise en place et le lancement prochain du réseau des journalistes d’investigation contre la drogue et le crime organisé. « Ce réseau, dit-il, sera un appui considérablement pour la sensibilisation de nos concitoyens sur l’approche globale de la drogue, le crime organisé et le terrorisme. » Le Magistrat colonel Adama Tounkara a également assuré de l’accompagnement du ministère de la sécurité intérieur.
La cérémonie a pris fin par la présentation du bureau du réseau des journalistes d’investigation sur la lutte contre la drogue et le crime organisé. Amadou Bamba Niang du journal « Aujourd’hui-Mali » a été élu à la tête de l’organisation pour un mandat de trois ans. Il dirige un bureau de onze membres.
Il convient de rappeler que cet atelier a été organisé par l’ONUDC et l’OCS.
Abdrahamane Sissoko
de retour de Sélingué

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle