jeudi 20 juin 2019
Insécurité : le 3ème Arrondissement démantèle un réseau de malfaiteurs

Insécurité : le 3ème Arrondissement démantèle un réseau de malfaiteurs

  Dans la nuit du 7 au 8 juin 2019, aux environs de minuit, la population a conduit un individu au commissariat de police du 3e arrondissement, déclarant se nommer M.T dit «TIDJO», pris en flagrant...
Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

  Le parti Yéléma dans la tourmente. Selon des sources concordantes, le secrétaire politique, le secrétaire général adjoint et une dizaine de cadres s’apprêtent à quitter la formation dirigée par...
L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

  Le Mali est plus que jamais sur le chemin de la paix. Les raisons l’application de l’accord d’Alger qui suit son petit bonhomme de chemin, surtout l’arrivée à la tête de la diplomatie malienne de...
Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

  Une semaine après le déluge, les victimes végètent dans leur détresse, leur désarroi, leur désespoir… Comme s’il s’agissait d’une main vengeresse d’Allah, elles sont oubliées à leur sort, dans...
Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

  Samedi 04 mai 2019 à 12 heures, les éléments de la Brigade de Recherches du 3ème Arrondissement ont mis la main sur Birama (non d’emprunt) pour attentat à la pudeur et enlèvement de sa demi sœur ...
«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

  Le rappeur originaire de Seine-Saint-Denis récidive. Après son clip Pendez les Blancs, Nick Conrad est à nouveau au cœur d’une polémique. Dans un clip intitulé Doux pays diffusé ce vendredi sur...
Le Président de la République va le décorer bientôt

Le Président de la République va le décorer bientôt

  Mamoutou Diarra , étudiant à la FLASH , section arabe âgé d’une vingtaine d’année , a sauvé 9 adolescents dans le lit du marigot lors des inondations du 16 mai 2019. Pour reconnaissance de la nation...
Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

  Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi, 15 mai 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Docteur Boubou CISSE, Premier ministre,...
 Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

  Djuna Djanana, artiste congolais vivant en France, et père des célèbres artistes Maïtre Gims et Dadju, a été tabassé, mercredi, à Paris.Pour l’heure, on ignore encore les auteurs de cet acte odieux....
Railda Matin

Boua Ni Sogoma

Avr 27, 2019


Le président du Rassemblement pour le Mali (Rpm) s’agace du départ de ses cadres vers l’ASMA-CFP. Il l’a fait savoir le samedi 22 décembre lors de la  5e conférence de la fédération régionale de Koulikoro à Banamba.
En politique tout est une question de date, dit-on. Dr. Bocary Tréta, le patron des tisserands, est très amer et «pique» une grosse colère. Il a du mal à digérer le départ de certains cadres de son parti à destination de l’ASMA-CFP.
Selon l’ancien ministre du Développement rural, «certains profitant de leur position à l'appareil d’Etat développent des capacités d’attrait qui appellent nos cadres, qui les perturbent, qui leur font des propositions tendant à les dévier de leur chemin».
Sans aller jusqu'à nommer quelqu’un, ces propos semblent néanmoins être destinés à Soumeylou Boubèye Maïga, dont le parti reste l’hôte privilégié des cadres démissionnaires du Rpm.  Dr. Tréta a appelé à l’éthique et à la morale d’autant que, selon lui, la fin ne justifie pas les moyens. Dépité par la situation, le patron des tisserands indique que le Rpm ne connaît pas ces «pratiques malsaines ». Ironie de l’histoire, le Rpm enregistrait au même moment l’adhésion d’élus de l’ASMA-CFP, de l’URD et du Parena.
Son parti avait pourtant, naguère, débauché des cadres et élus de nombreuses formations politiques, sans que personne ne crie au scandale. Le patron des tisserands et ses camarades étaient très contents d’accueillir des cadres comme Mohamed Ag Erlaf, Oumarou Ag Ibrahim, de l’ADEMA-PASJ ; Zoumana Mory Coulibaly, les députés Abdoulaye Fofana, Abdoulaye Dembélé, Daouda Coulibaly, Guédiouma Sanogo et Alhassane Tangara, tous du parti Fare. Et bien d’autres. Autre temps, autres mœurs !
Ces déclarations de Dr. Bocari Tréta traduisent néanmoins un malaise au sein de la coalition «Ensemble pour le Mali», la plateforme qui a porté le président de la République au pouvoir. Elles confirment également des rumeurs selon lesquelles, il existe une chasse aux sorcières qui vise des cadres du Rpm.
Cette sortie musclée de Dr. Tréta sonne comme le début d’un clash entre Soumeylou Boubèye Maïga et les tisserands. Les prochaines réunions de l’EMP risqueraient d’être très houleuses.
Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle