lundi 25 mars 2019
Massacre au Mali: dissolution d’une milice de chasseurs, des chefs de l`armée limogés (officiel)

Massacre au Mali: dissolution d’une milice de chasseurs, des chefs de l`armée limogés (officiel)

Le gouvernement malien a annoncé dimanche la dissolution d’un groupe de chasseurs traditionnels dogons accusé d’exactions et le limogeage des principaux chefs de l’armée, au lendemain du massacre de...
COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU DIMANCHE 24 MARS 2019

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU DIMANCHE 24 MARS 2019

  Le Conseil des Ministres s'est réuni en session extraordinaire, le dimanche 24 mars 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA,...
Communiqué du Gouvernement de la république du Mali

Communiqué du Gouvernement de la république du Mali

Dans la matinée du samedi 23 mars 2019, des éléments armés non encore identifiés ont attaqué le village d’Ogossagou, dans le cercle de Bankass, région de Mopti. Cette lâche attaque a fait plus de...
Plus de 100 tués dans l’attaque d’un village peul du centre du Mali

Plus de 100 tués dans l’attaque d’un village peul du centre du Mali

Bamako, 23 mars 2019 (AFP) - L’attaque samedi d’un village peul du centre du Mali par des membres présumés de groupes de chasseurs traditionnels dogons a dépassé les 100 morts, selon un nouveau bilan...
Un autre avion d’Ethiopian Airlines a failli prendre feu à Kinshasa hier

Un autre avion d’Ethiopian Airlines a failli prendre feu à Kinshasa hier

Qu’est-ce qui passe avec les avions de la compagnie Ethiopian Airlines? Les centaines de familles endeuillées n’ont pas encore fini de pleurer les morts du dimanche 10 mars dernier qu’une autre...
Interview du ministre de l’éducation nationale : « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Interview du ministre de l’éducation nationale : « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Face à la crise qui secoue l’école, ces derniers temps, avec son lot d’arrêts de cours répétés, le ministre de l’Education, Pr. AbinouTémé, connu pour être un enseignant dans l’âme, a fait le point...
Le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis

Le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis

Koffi Olomidé a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour atteintes sexuelles sur mineure de 15 ans. C'est beaucoup moins que les sept ans qui étaient requis lors du procès. Le tribunal a...
KALASH A ÉTÉ ARRÊTÉ À PARIS (VIDÉO)

KALASH A ÉTÉ ARRÊTÉ À PARIS (VIDÉO)

Une vidéo a été postée sur les réseaux sociaux où on voit le rappeur martiniquais Kalash être arrêté par la police en plein Paris dans la nuit de samedi à...
 LA FAMILLE D’ADAMA TRAORÉ RELANCE L’ENQUÊTE AVEC UNE NOUVELLE EXPERTISE

LA FAMILLE D’ADAMA TRAORÉ RELANCE L’ENQUÊTE AVEC UNE NOUVELLE EXPERTISE

La famille d’Adama Traoré, un jeune homme mort après une course-poursuite avec la police en juillet 2016, a fourni à la justice un nouveau rapport d’expertise médicale qui contredit les conclusions...
International


L’élaboration de manuels scolaires sur l’éducation sexuelle complète (ESC) au Mali fait couler beaucoup d’encre et de salive, depuis la sortie du président du Haut conseil islamique, l’Imam Mahamoud Dicko. Le point d’orgue a été atteint le dimanche avec le rassemblement des milliers de personnes au palais de la culture Amadou Hampâthé Bah.
Tout est parti d’une sortie de l’imam Mahamoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali. Celui-ci avait parlé de l’élaboration en cours à Ségou de manuels scolaires qui promeuvent «l’homosexualité» à l’école, une pratique honnie par la société malienne. Pour l’Imam Dicko, tous les ordres d’enseignement seraient concernés par la question.
Le ministère de l’Education nationale  soutient le  contraire. «Les travaux jusqu’ici techniques ne répondent qu’à un besoin de recherche documentaire sur l’étude de la question et ne sauraient donc être considérés comme des modules ou outils définitifs», réplique le Pr. Abinou Témé, ministre de l’éducation nationale. L’éducation sexuelle complète n’a qu’un but : maintenir le plus longtemps possible les filles à l’école. Car, selon des études, 30% des filles abandonnent l’école à cause des problèmes de grossesse.  
Dans les colonnes du journal «Le Focus» en date du lundi 24 décembre, Dr. Lalla Fatouma Traoré, spécialiste en ESC au département de la santé publique/FMOS, estime que l’éducation complète à la sexualité cherche à doter les jeunes de connaissances, compétences, attitudes et valeurs dont ils ont besoin pour décider de leur sexualité et bien la vivre.
Alors, le président du Haut conseil islamique est-il vite allé en besogne ? Ou n’a-t-il pas été suffisamment informé ? Difficile de répondre à ces questions.
Toujours est-il que face à la polémique qui ne retombe pas, le gouvernement, à travers le Premier ministre, a rencontré les leaders religieux. Il a été décidé de suspendre l’atelier de Ségou. «Une commission sera mise en place dans les prochains jours pour statuer sur la question», assure un communiqué lu par le porte-parole du gouvernement, Amadou Koïta.
Cependant, cette mesure ne semble pas satisfaire bon nombre de nos concitoyens qui  exigent l’arrêt pur et simple du projet.
 Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle