jeudi 20 juin 2019
Insécurité : le 3ème Arrondissement démantèle un réseau de malfaiteurs

Insécurité : le 3ème Arrondissement démantèle un réseau de malfaiteurs

  Dans la nuit du 7 au 8 juin 2019, aux environs de minuit, la population a conduit un individu au commissariat de police du 3e arrondissement, déclarant se nommer M.T dit «TIDJO», pris en flagrant...
Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

  Le parti Yéléma dans la tourmente. Selon des sources concordantes, le secrétaire politique, le secrétaire général adjoint et une dizaine de cadres s’apprêtent à quitter la formation dirigée par...
L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

  Le Mali est plus que jamais sur le chemin de la paix. Les raisons l’application de l’accord d’Alger qui suit son petit bonhomme de chemin, surtout l’arrivée à la tête de la diplomatie malienne de...
Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

  Une semaine après le déluge, les victimes végètent dans leur détresse, leur désarroi, leur désespoir… Comme s’il s’agissait d’une main vengeresse d’Allah, elles sont oubliées à leur sort, dans...
Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

  Samedi 04 mai 2019 à 12 heures, les éléments de la Brigade de Recherches du 3ème Arrondissement ont mis la main sur Birama (non d’emprunt) pour attentat à la pudeur et enlèvement de sa demi sœur ...
«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

  Le rappeur originaire de Seine-Saint-Denis récidive. Après son clip Pendez les Blancs, Nick Conrad est à nouveau au cœur d’une polémique. Dans un clip intitulé Doux pays diffusé ce vendredi sur...
Le Président de la République va le décorer bientôt

Le Président de la République va le décorer bientôt

  Mamoutou Diarra , étudiant à la FLASH , section arabe âgé d’une vingtaine d’année , a sauvé 9 adolescents dans le lit du marigot lors des inondations du 16 mai 2019. Pour reconnaissance de la nation...
Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

  Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi, 15 mai 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Docteur Boubou CISSE, Premier ministre,...
 Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

  Djuna Djanana, artiste congolais vivant en France, et père des célèbres artistes Maïtre Gims et Dadju, a été tabassé, mercredi, à Paris.Pour l’heure, on ignore encore les auteurs de cet acte odieux....
Railda Matin

Boua Ni Sogoma

Avr 27, 2019


Les journalistes de la  3e promotion de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille en alternance à Bamako ont reçu leurs diplômes. C’était le jeudi 13 décembre, à la Maison de la presse sous l’égide du secrétaire général du ministère de la communication et de l’économie numérique.
Baptisée promotion Sadou Abdoulaye Yattara, cette cérémonie de remise de diplômes boucle la fin d’une année de formation. Au cours de laquelle, les seize récipiendaires ont appris le métier à travers des cours théoriques et des travaux pratiques. Ces journalistes issus de la presse écrite et la presse en ligne sont désormais mieux outillés pour faire face aux exigences du métier du journalisme qui s’exerce dans un contexte de plus en plus difficile.
Selon Sylvie Larrière, Directrice à l’International de l’Ecole Supérieur de Journalisme de Lille, les jeunes journalistes sont revenus sur les bases de la profession. « Ils maitrisent aujourd’hui les outils du web, savent tourner et monter un sujet pour le web sont devenus des forces de proposition dans leur rédaction et s’éloignent des sujets purement institutionnels… mais ils ont surtout changé leur regard sur leur métier et leurs pratiques. » De l’avis de Sylvie, l’éthique est le pilier de la formation. « Par ce qu’au-delà d’une maitrise technique du métier l’attitude, le respect des règles déontologiques sont fondamentaux et plus particulièrement dans un pays sous tension. »
A travers cette formation, les jeunes journalistes ont compris qu’ils ne sont des justiciers, ni des militants politiques. Ils savent plus que jamais que les faits priment avant tout et qu’une information devait être sourcée. Ce qui a fait dire à la Directrice à l’international de l’ESJ-Lille que « ceux qui sortent aujourd’hui, ne sont plus les mêmes qu’il y’a un an ».
Ces propos de Sylvie sont corroborés par le major de la promotion, Lassina Niangaly qui estime avoir le sentiment de passer du statut d’un journaliste amateur à celui d’un professionnel. Il a également invité ses confrères à mettre en pratiques les connaissances apprises. Désormais, poursuit-t-il « nos écrits, nos faits et nos comportements seront scrutés par tout le monde ».
Le parrain de la promotion, Sadou Abdoulaye Yattara, un des pionniers de la presse privée au Mali et  premier président élu de la maison de la presse s’est réjouis du choix porté sur sa modeste personne. Il a appelé les récipiendaires à se comporter en bon professionnel en tout lieu et en toute circonstance.
La cérémonie a pris fin par la remise des diplômes aux seize récipiendaires.
La Rédaction

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle