samedi 23 mars 2019
Un autre avion d’Ethiopian Airlines a failli prendre feu à Kinshasa hier

Un autre avion d’Ethiopian Airlines a failli prendre feu à Kinshasa hier

Qu’est-ce qui passe avec les avions de la compagnie Ethiopian Airlines? Les centaines de familles endeuillées n’ont pas encore fini de pleurer les morts du dimanche 10 mars dernier qu’une autre...
Interview du ministre de l’éducation nationale : « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Interview du ministre de l’éducation nationale : « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Face à la crise qui secoue l’école, ces derniers temps, avec son lot d’arrêts de cours répétés, le ministre de l’Education, Pr. AbinouTémé, connu pour être un enseignant dans l’âme, a fait le point...
Le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis

Le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis

Koffi Olomidé a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour atteintes sexuelles sur mineure de 15 ans. C'est beaucoup moins que les sept ans qui étaient requis lors du procès. Le tribunal a...
KALASH A ÉTÉ ARRÊTÉ À PARIS (VIDÉO)

KALASH A ÉTÉ ARRÊTÉ À PARIS (VIDÉO)

Une vidéo a été postée sur les réseaux sociaux où on voit le rappeur martiniquais Kalash être arrêté par la police en plein Paris dans la nuit de samedi à...
 LA FAMILLE D’ADAMA TRAORÉ RELANCE L’ENQUÊTE AVEC UNE NOUVELLE EXPERTISE

LA FAMILLE D’ADAMA TRAORÉ RELANCE L’ENQUÊTE AVEC UNE NOUVELLE EXPERTISE

La famille d’Adama Traoré, un jeune homme mort après une course-poursuite avec la police en juillet 2016, a fourni à la justice un nouveau rapport d’expertise médicale qui contredit les conclusions...
MÉNAKA : UNE QUINZAINE DE SOLDATS FRANÇAIS BLESSÉS DONT DEUX GRIÈVEMENT PRÈS DU VILLAGE D’AKABAR

MÉNAKA : UNE QUINZAINE DE SOLDATS FRANÇAIS BLESSÉS DONT DEUX GRIÈVEMENT PRÈS DU VILLAGE D’AKABAR

Selon l’agence Menastream, les faits se sont déroulés en début d’après-midi du dimanche 10 mars dernier. D’aucuns parlent de 13 heures, heure locale. Une patrouille de l’opération Barkhane qui...
L’état de santé de nos Chefs d’Etats et aspirants? Ces malades qui nous gouvernent

L’état de santé de nos Chefs d’Etats et aspirants? Ces malades qui nous gouvernent

La candidature d’Abdel Aziz Bouteflika à la cinquième législature du pays divise les Algériens, la cause principale est l’état de santé fragile de l’ancien président de la république qui insiste à...
La Brigade Territoriale de Sénou met le grappin sur trois bandits

La Brigade Territoriale de Sénou met le grappin sur trois bandits

Dans la nuit du 10 au 11 mars 2019, trois bandits ont braqué une dizaine de véhicules de transports et des camions  sur l’axe Sikasso- Bamako. Il s’agit de Djoubalo Barry, Djingui  Sow et Djowary dit...
LE PENIS CAPTIVUS: C'est quand un homme et une femme se retrouvent coincer. C'est un phénomène très, très rare. Ceci n'a rien à voir avec la sorcellerie, ni des sorts jetés, ni l'infidélité.

LE PENIS CAPTIVUS: C'est quand un homme et une femme se retrouvent coincer. C'est un phénomène très, très rare. Ceci n'a rien à voir avec la sorcellerie, ni des sorts jetés, ni l'infidélité.

C'est quand un homme et une femme se retrouvent coincer. C'est un phénomène très, très rare. Ceci n'a rien à voir avec la sorcellerie, ni des sorts jetés, ni...
International


En conférence de presse conjointe le samedi à la Maison de la presse, Dental Nieybé, une association des griots peuls, et celle des Dogons ont invité les deux communautés à enterrer la hache de guerre. C’était sous l’égide du président des deux regroupements.
Cette initiative témoigne de la volonté des deux associations à s’engager dans la promotion de la paix au Mali en général et plus particulièrement au centre. «Tous les conflits au monde furent résolus par le dialogue. Celui qui oppose les Peuls et Dogons ne fera pas exception, atteste Oumarou Sarré, président de Dental Nieybé. Alors pourquoi ne pas commencer par la paix?» s’interroge-t-il.
Selon le conférencier, cette crise est un défi majeur qui appelle à la concertation. «Il est grand temps qu’on s’écoute pour mettre fin à ce désaccord», lance-t-il. C’est dans cet ordre que les deux associations demandent aux deux communautés de se réconcilier. Car convaincues que les valeurs coutumières ont toujours de la valeur.
Loin d’être naïf,  M. Sarré reconnaît que le processus de réconciliation est de nature complexe et passe par plusieurs étapes. Celui-ci peut se révéler comme une opportunité ou un dilemme pour un peuple. Il a plus loin interpellé le gouvernement et la communauté internationale à leur rôle de protecteur.
Le président de Dental Nieybé dénonce par la même occasion l’inaction du G5 Sahel, de la Minusma, l’opération Barkhane et les invite à s’intéresser au «prétendu» conflit entre Peulhs et Dogons. «Un antagonisme monté de toutes pièces», martèle-t-il.
Cette conférence de presse intervient quelques jours après la publication d’un rapport de 129 pages par Human Rights Watch, intitulé «Avant, nous étions des frères : Exactions commises par des groupes d’autodéfense dans le centre du Mali».
Dans ce document, l’ONG indique avoir recensé deux-cents civils tués par des milices ethniques et constaté des maisons incendiées dans de nombreux villages au centre du Mali. Les autorités maliennes n’ont pas pour le moment réagi à la nouvelle.
Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle