samedi 23 mars 2019
Un autre avion d’Ethiopian Airlines a failli prendre feu à Kinshasa hier

Un autre avion d’Ethiopian Airlines a failli prendre feu à Kinshasa hier

Qu’est-ce qui passe avec les avions de la compagnie Ethiopian Airlines? Les centaines de familles endeuillées n’ont pas encore fini de pleurer les morts du dimanche 10 mars dernier qu’une autre...
Interview du ministre de l’éducation nationale : « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Interview du ministre de l’éducation nationale : « Il n’est de l’intérêt de personne que les enfants perdent une année »

Face à la crise qui secoue l’école, ces derniers temps, avec son lot d’arrêts de cours répétés, le ministre de l’Education, Pr. AbinouTémé, connu pour être un enseignant dans l’âme, a fait le point...
Le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis

Le chanteur congolais Koffi Olomidé condamné à deux ans de prison avec sursis

Koffi Olomidé a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour atteintes sexuelles sur mineure de 15 ans. C'est beaucoup moins que les sept ans qui étaient requis lors du procès. Le tribunal a...
KALASH A ÉTÉ ARRÊTÉ À PARIS (VIDÉO)

KALASH A ÉTÉ ARRÊTÉ À PARIS (VIDÉO)

Une vidéo a été postée sur les réseaux sociaux où on voit le rappeur martiniquais Kalash être arrêté par la police en plein Paris dans la nuit de samedi à...
 LA FAMILLE D’ADAMA TRAORÉ RELANCE L’ENQUÊTE AVEC UNE NOUVELLE EXPERTISE

LA FAMILLE D’ADAMA TRAORÉ RELANCE L’ENQUÊTE AVEC UNE NOUVELLE EXPERTISE

La famille d’Adama Traoré, un jeune homme mort après une course-poursuite avec la police en juillet 2016, a fourni à la justice un nouveau rapport d’expertise médicale qui contredit les conclusions...
MÉNAKA : UNE QUINZAINE DE SOLDATS FRANÇAIS BLESSÉS DONT DEUX GRIÈVEMENT PRÈS DU VILLAGE D’AKABAR

MÉNAKA : UNE QUINZAINE DE SOLDATS FRANÇAIS BLESSÉS DONT DEUX GRIÈVEMENT PRÈS DU VILLAGE D’AKABAR

Selon l’agence Menastream, les faits se sont déroulés en début d’après-midi du dimanche 10 mars dernier. D’aucuns parlent de 13 heures, heure locale. Une patrouille de l’opération Barkhane qui...
L’état de santé de nos Chefs d’Etats et aspirants? Ces malades qui nous gouvernent

L’état de santé de nos Chefs d’Etats et aspirants? Ces malades qui nous gouvernent

La candidature d’Abdel Aziz Bouteflika à la cinquième législature du pays divise les Algériens, la cause principale est l’état de santé fragile de l’ancien président de la république qui insiste à...
La Brigade Territoriale de Sénou met le grappin sur trois bandits

La Brigade Territoriale de Sénou met le grappin sur trois bandits

Dans la nuit du 10 au 11 mars 2019, trois bandits ont braqué une dizaine de véhicules de transports et des camions  sur l’axe Sikasso- Bamako. Il s’agit de Djoubalo Barry, Djingui  Sow et Djowary dit...
LE PENIS CAPTIVUS: C'est quand un homme et une femme se retrouvent coincer. C'est un phénomène très, très rare. Ceci n'a rien à voir avec la sorcellerie, ni des sorts jetés, ni l'infidélité.

LE PENIS CAPTIVUS: C'est quand un homme et une femme se retrouvent coincer. C'est un phénomène très, très rare. Ceci n'a rien à voir avec la sorcellerie, ni des sorts jetés, ni l'infidélité.

C'est quand un homme et une femme se retrouvent coincer. C'est un phénomène très, très rare. Ceci n'a rien à voir avec la sorcellerie, ni des sorts jetés, ni...
International


Dans le but de faire connaître le rôle de la Minusma au Mali, les responsables de la mission onusienne ont initié jeudi une rencontre de deux jours avec les blogueurs et influenceurs des réseaux sociaux. La cérémonie d’ouverture a eu lieu à leur base sous l’égide de Myriam Dessables, cheffe de l’Unité de la communication stratégique et de l’information.
À travers ces échanges, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali entend faire mieux comprendre son mandat mais aussi son rôle dans le processus de paix dans notre pays.
Pendant ces deux jours, les responsables apporteront des informations utiles sur le travail de la Mission. C’est également l’occasion de mieux connaître les défis auxquels une mission de la paix fait face, mais aussi une opportunité pour analyser l’angle de traitement de l’information d’intérêt public.
Faire avancer le Mali vers une paix durable
Depuis 2012, explique cheffe de l’Unité de la communication stratégique et de l’information, Myriam Dessables, le Mali fait face à une crise multiforme. La sortie de cette crise passe forcément par un processus de paix complexe et délicat qui requiert la contribution de tout le monde. Elle insiste sur l’implication de tous les acteurs pour accompagner le processus et le mener à son terme.
Selon Mme Dessables, «chacun de nous a un rôle spécifique à jouer pour ramener la paix au Mali.» C’est pourquoi, dans le cadre d’une communication responsable, elle insiste sur le dialogue, l’écoute de l’autre, la cohésion sociale et l’information correcte au service des populations. Pour terminer, Myriam Dessables dit compter sur les participants  pour un dialogue constructif et fructueux pour faire avancer le Mali vers une paix durable.  
Soutenir la mise en œuvre des réformes politiques et institutionnelles
Pour Samantha Buonvine, cheffe de l’unité de sensibilisation, la résolution 24 23 du Conseil de sécurité détermine très clairement les priorités assignées à la Minusma. La première est de soutenir la mise en œuvre des réformes politiques et institutionnelles prévues dans l’Accord. La seconde est d’assurer une mission de bons offices qui est exercée par le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali.
«Ce sont des actions stratégiques afin de renforcer le dialogue entre les parties prenantes et assurer la mise en œuvre de l’accord avec l’inclusion de tous les groupes armés», précise-t-elle. Les autres sont  entre autres l’appui à la promotion et la protection des droits de l’Homme, la protection des civils.
Les limites du mandat
Bien que sous-chapitre VII de l’ONU, la Minusma n’a pas mandat de lutter contre le terrorisme, le crime organisé et le trafic de drogue. Cela pénalise beaucoup la mission onusienne qui reste l’opération de maintien de paix la plus meurtrière.
Selon ses responsables, le rôle de la Minusma est de soutenir mais pas de se substituer à l’Etat malien qui doit être en première ligne. Ils sont cependant conscients des limites de leur mandat. C’est pourquoi ils plaident pour son réajustement
À titre de rappel, cette rencontre réunit en plus des responsables de la Minusma,  la Communauté des bloggeurs du Mali (Doniblogue) et l’Association des blogueurs du Mali (ABM) et les influenceurs des réseaux sociaux du Mali.
Abdrahamane Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle