mardi 11 décembre 2018


Le ministre de l’éducation nationale est l’objet de critiques tous azimuts sans prouver la moindre faille dans sa gestion des affaires publiques.  
Le Pr Abinou Témé est depuis quelques jours sous la rampe de l’actualité. Pendant que certains lui voue aux gémonies d’autres l’encense. C’est normal, dira-t-on. Pourtant, tous sans exception reconnaissent que son intégrité est au déçu de tout soupçon. La philosophie de l’homme est  servir l’Etat et non se servir. « Le bien public est sacré », aime-t-il  raconter.
Rigoureux avec lui-même, le Pr Abinou Témé est parmi les  rares cadres maliens à ne pas utiliser les voitures de l’Etat en dehors des heures de services. Ses collaborateurs la faculté des sciences humaines et de l’Education où fut le doyen peuvent en témoigner. Sa nomination dans le gouvernement n’a rien changé des ses habitudes, le Pr Témé continue à animer ses cours. Une chose très rare sous nos tropiques. Il était l’un des rares doyens de faculté à ne ramasser des millions de FCFA en heures supplémentaires.
En terrain connu, le Pr Témé dispose de tous les atouts nécessaires pour redonner à l’école malienne son lustre d’antan. Toutefois, il doit  nettoyer son cabinet. Car la réussite d’un ministre dépend du choix de ses collaborateurs. Or le  comportement de certainx d’entre eux est très décrié par les visiteurs du département. Ce qui aura une répercusion sur son travail.
Abdrahamane Sissoko

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle