mardi 19 février 2019
 Bosso : une femme kamikaze se fait exploser faisant une victime

Bosso : une femme kamikaze se fait exploser faisant une victime

Un homme a perdu la vie, victime de l’explosion d’une bombe dans la soirée du dimanche 17 février à Bosso, dans la région de Diffa. Selon des sources locales, c’est aux environs de 21H20 qu’une...
Attaque à Mondoro : La population salue la résistance des FAMa

Attaque à Mondoro : La population salue la résistance des FAMa

Campées en vigile à Mondoro, les FAMa ont repoussé et abattu des bandits armés qui ont tenté de reprendre le contrôle de leur camp et saccager le village. Sans réussir à franchir la barrière, les...
L'Afrique ''a besoin de dictateurs bienveillants'' –  Salif Kéita

L'Afrique ''a besoin de dictateurs bienveillants'' – Salif Kéita

La démocratie ? Une notion éloignée pour les Africains à en croire la star malienne Salif Kéita. Dans une interview avec le média britannique The Guardian, le ‘‘chanteur à la voix d’or’‘ est revenu sur...
Présidentielle au Sénégal : Macky Sall vise une réélection au premier tour

Présidentielle au Sénégal : Macky Sall vise une réélection au premier tour

Le Sénégal vote le 24 février pour une élection présidentielle que le sortant Macky Sall, confronté à une concurrence inhabituellement clairsemée dans un pays friand de débat démocratique, compte...
RDC : huit morts dans des fusillades à Goma

RDC : huit morts dans des fusillades à Goma

Des tireurs non identifiés ont tué dans la nuit de samedi à dimanche huit personnes dans trois quartiers de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, provoquant la colère de la...
CAN-U20 : premier sacre pour le Mali, l'Afrique du sud prend la 3e place

CAN-U20 : premier sacre pour le Mali, l'Afrique du sud prend la 3e place

Le Mali a remporté pour la première fois de son histoire la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des U20, en battant en finale le Sénégal 3 à 2 aux tirs au but (1-1 après prolongation), dimanche à...
Bamako - commissariat du 11 ème arrondissement: arrestation d'un individu spécialisé en vol de moto

Bamako - commissariat du 11 ème arrondissement: arrestation d'un individu spécialisé en vol de moto

Les hommes du Commissaire Divisionnaire de Police Mamoudou Diabaté ont mis le grappin sur un individu très spécialisé en vol de moto et téléphone.
Ministère des Transports : Fin de la grève de faim des cheminots maliens !

Ministère des Transports : Fin de la grève de faim des cheminots maliens !

Les cheminots maliens qui observaient une grève de faim depuis plus, viennent de décider de mettre fin à leur mouvement.
Quand Claudia Tagbo révèle avoir demandé son compagnon… 6 fois en mariage

Quand Claudia Tagbo révèle avoir demandé son compagnon… 6 fois en mariage

A l'affiche de Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu, Claudia Tagbo a tout pour être heureuse. Seul bémol : elle a dû demander six fois en mariage son compagnon. A-t-il fini par accepter ?...
International
International
International

 

Dans le but d’aider à la consolidation de la démocratie, le cadre de réflexion et d’échanges citoyens (CREC) a organisé un débat citoyen le samedi 10 novembre 2018 à Bamako, avec comme invité le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. Occasion pour l’invité d’annoncer que le début de l’année 2019 sera consacré à la réduction du train de vie de l’Etat.

Ce premier exercice citoyen a été une belle opportunité pour débattre des questions d’actualité du moment. Les échanges ont porté sur la situation globale du pays, et particulièrement sur les questions relatives aux élections, à la situation sécuritaire dans le centre et nord du pays ; l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens, de l’école, de l’accélération de la mise en œuvre de l’accord en ces volets sécuritaires, le découpage administratif et le DDR.
Sur le plan sécuritaire, le Premier ministre a informé les invités que les choses bougent et qu’il faut juste donner du temps au processus de sécurisation d’aboutir.
Concernant le report des législatives et du découpage territorial qu’il qualifie de réorganisation de l’administration, le Premier ministre a déclaré que le Gouvernement, en raison de contraintes objectives, techniques et administratives, à savoir la prise en compte des nouvelles régions avec un nouveau fichier est la cause principale du report des élections législatives. Et de soutenir : « Nous ne créons pas de nouvelles régions. Nous faisons l'opérationnalisation des celles prévue de 2012 à 2017. »  L’ambition du gouvernement, dira-t-il, est de parvenir avec l’implication de toute la classe politique, de la société civile des différentes régions du pays à l’organisation de ces élections législatives de manière transparente et crédible sur l’ensemble du territoire afin que tous les Maliens puissent y prendre part.  Et d’ajouter que le découpage territorial en cours est un souci de rapprocher l’administration plus près des populations.
Le Premier ministre Maïga de renchérir : « Nous avons une situation difficile parce que nous avons hérité d’une crise multiforme qui a touché tous les segments de la vie nationale. Nous sommes au cœur d’une situation régionale où il y a beaucoup de facteurs internes et externes qui s’imbriquent pour nous fragiliser, nous exposer à un moment où nos institutions sont faibles et où le consensus national n’est pas grand. Il y a donc beaucoup de défis que nous devons relever. Nous qui sommes leaders, nous devons faire à tout moment preuve de beaucoup de lucidité, beaucoup de sang-froid pour pouvoir mieux diriger. Et ne pas céder à la facilité, au populisme, et parfois même à l’outrance, car les problèmes auxquels les gouvernants sont confrontés peuvent assaillir les uns et les autres. Nous devons agir beaucoup plus en termes de propositions que simplement en termes de critiques, d’anathèmes et d’invectives… »
Si les autres principes et fondements de la démocratie  sont entre autres : la liberté des individus; la règle de la majorité ; l'existence d'une "Constitution"; la séparation des pouvoirs (législatif, exécutif et judiciaire) ; la consultation régulière du peuple (élection et référendum) ; la pluralité des partis politiques ; l'indépendance de la justice, Soumeylou Boubèye Maïga a souligné que, certes la démocratie est l’expression de la liberté d’expression, « mais les hommes politiques, il y en a de simples, d’opportunistes, mais aussi d’engagés. Les décisions en politique ne sont pas si faciles. »
Concernant le niveau de vie de l’Etat, le Premier ministre a fait une annonce qui a fait vibrer la salle : « Nous allons rationaliser les dépenses de l'Etat et réduire le train de vie de l'Etat. »
Car selon lui, il est inacceptable de voir des enfants déserter les salles de classe à cause de disparités sociales. Pour cela, l’Etat doit accroitre les transferts financiers pour les ménages à faibles revenus dans toutes les régions du pays.
Sur le front social, il soutiendra que le Gouvernement a reçu 84 préavis de grève. Mais qu’un cadre de dialogue, à travers le forum social, sera le lieu idéal de débattre des maux qui gangrènent l’administration malienne, afin de trouver des solutions idoines.
Pour l’occasion, les représentants de plusieurs regroupements de jeunes, des membres du gouvernement et d’autres invités de marque ont répondu présent à ce rendez-vous d’échanges.
Le Premier ministre a exprimé sa disponibilité et celle de son gouvernement à satisfaire, dans la mesure du possible, les attentes et les aspirations de la jeunesse qui constitue 65% de la population et l’avenir de la Nation. Selon le PM, la jeunesse est convoitée et courtisée de part et d’autre. Donc, il est impératif de cultiver le sens de l’effort et de la citoyenneté afin de la garder au sein de la République.  Aujourd’hui, beaucoup d’attentes reposent   sur la jeunesse. Elle doit, par conséquent, s’impliquer dans la cause du pays en participant activement au débat politique car, dira M. Maïga, elle est l’élite.
Pour le locataire de la primature, les jeunes doivent apprendre à construire leur vie en suivant les étapes normales au lieu de courir vers la facilité. Enfin, il dira à la jeunesse d’avoir des perspectives de l’espérance, passant par la confiance en soi afin d’amener les autres à avoir confiance en elle.

Paul N’GUESSAN

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

L'actu en boucle