mercredi 21 novembre 2018


 Il en fait de l’entraide et la solidarité son cheval de bataille.  Dans cet entretien, Mohamed Kanouté, président de l’Association  Abareka-Mali revient sur quelques actions réalisées par son regroupement.  


Railda.com : Présentez- vous
Mohamed Kanouté : Je suis Mohamed Kanouté, volontaire et  président en exercice
de Abareka Nandre -Mali, une association de droit malien qui travaille avec volontaires et    
Partenaires Italiens pour une solidarité agissante pour le développement de nos communautés à la base sans discrimination aucune.
Quels  sont vos  domaines  et zones d’intervention ?
  Nous intervenons dans plusieurs domaines soit à travers des actions ponctuels ou des programmes structurants. Aujourd’hui, nous avons des programmes dans les domaines de l’éducation, la santé, la sécurité alimentaire et les activités génératrices de revenu comme le micro finance, la pisciculture pour permettre une autonomisation des femmes. Nous travaillons dans les localités de Yélékébougou, Baguineda, Sadjouroubougou, Safénianzana, Sokorodji, Ouléssebougou, Kita, Ségou et très bientôt à Bancouma. Dans cette nouvelle localité, nous voulons expérimenter  un programmer pour réduire le flux de l’immigration clandestine  des jeunes à travers le développement des projets comme le maraichage, la pisciculture …etc.
Quelles sont vos  actions récentes en ce début  de la rentrée scolaire 2018-2019
Comme chaque année, avec notre programme phare de soutien scolaire, nous parrainons  des enfants démunis avec des kits scolaires pour la rentrée scolaire. Nous n’avons pas dérogé à cette conviction, c’est pourquoi,  le dimanche 30 septembre à la veille de la rentrée scolaire nous avons distribués des kits scolaires à quatre vingt quinze  enfants  sélectionnés dans nos zones d’intervention  afin qu’ils puissent prendre le chemin de l’école en toute sérénité.  C’est le lieu de remercier très sincèrement  nos amis italiens volontaires et généreux donateurs qui travaillent  avec conviction pour le maintien de  ce programme. Nous avons commencé à soutenir les premiers enfants depuis les années 2001. A la date d’aujourd’hui, nous sommes à plus six cents enfants soutenus. Parce que il faut reconnaitre que le programme à ses exigences, nous voulons non seulement travailler pour éviter les abondons mais également pour cultiver l’excellence. Pour un suivi des enfants, nous travaillons avec les administrations scolaires.

Quels sont vos sentiments par rapport à ce soulagement que vous leur offrez ?
J’ai un sentiment mitigé, d’abord je suis comblé à travers cette donation d’avoir contribué petit qu’il soit au respect d’une disposition constitutionnelle qui veut que tous les enfants aient accès à l’éducation mais également insatisfait au regard de la forte demande et surtout le nombre croissant des enfants qui ont besoin de notre soutien.
   Votre dernier mot
Je remercie la présidente de l’Association Abareka Nandree d’Italie, Madame Antonella FREGIARRO, qui est la première  responsable de notre réseau de solidarité ainsi que les  volontaires et les généreux donateurs   pour leur engagement humaniste à l’endroit du Mali.  Je termine par souhaiter  une bonne année scolaire à tous les enfants du Mali dans la Paix et dans la Joie.

    Entretien réalisé par Abdrahamane SISSOKO

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle