mardi 18 juin 2019
Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

  Le parti Yéléma dans la tourmente. Selon des sources concordantes, le secrétaire politique, le secrétaire général adjoint et une dizaine de cadres s’apprêtent à quitter la formation dirigée par...
L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

  Le Mali est plus que jamais sur le chemin de la paix. Les raisons l’application de l’accord d’Alger qui suit son petit bonhomme de chemin, surtout l’arrivée à la tête de la diplomatie malienne de...
Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

  Une semaine après le déluge, les victimes végètent dans leur détresse, leur désarroi, leur désespoir… Comme s’il s’agissait d’une main vengeresse d’Allah, elles sont oubliées à leur sort, dans...
Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

  Samedi 04 mai 2019 à 12 heures, les éléments de la Brigade de Recherches du 3ème Arrondissement ont mis la main sur Birama (non d’emprunt) pour attentat à la pudeur et enlèvement de sa demi sœur ...
«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

  Le rappeur originaire de Seine-Saint-Denis récidive. Après son clip Pendez les Blancs, Nick Conrad est à nouveau au cœur d’une polémique. Dans un clip intitulé Doux pays diffusé ce vendredi sur...
Le Président de la République va le décorer bientôt

Le Président de la République va le décorer bientôt

  Mamoutou Diarra , étudiant à la FLASH , section arabe âgé d’une vingtaine d’année , a sauvé 9 adolescents dans le lit du marigot lors des inondations du 16 mai 2019. Pour reconnaissance de la nation...
Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

  Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi, 15 mai 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Docteur Boubou CISSE, Premier ministre,...
 Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

  Djuna Djanana, artiste congolais vivant en France, et père des célèbres artistes Maïtre Gims et Dadju, a été tabassé, mercredi, à Paris.Pour l’heure, on ignore encore les auteurs de cet acte odieux....
Viol collectif sur la personne d’une aide-ménagère de 15 ans: Le commissariat du 3ème arrondissement appréhende trois présumés violeurs

Viol collectif sur la personne d’une aide-ménagère de 15 ans: Le commissariat du 3ème arrondissement appréhende trois présumés violeurs

Dans la nuit du 30 au 1er mai 2019, N.T, en compagnie de son aide-ménagère, K.T, s’est présentée au commissariat du 3ème Arrondissement. Cette dernière, selon sa patronne, a été victime d’un viol en...
Railda Matin

Boua Ni Sogoma

Avr 27, 2019


 Il en fait de l’entraide et la solidarité son cheval de bataille.  Dans cet entretien, Mohamed Kanouté, président de l’Association  Abareka-Mali revient sur quelques actions réalisées par son regroupement.  


Railda.com : Présentez- vous
Mohamed Kanouté : Je suis Mohamed Kanouté, volontaire et  président en exercice
de Abareka Nandre -Mali, une association de droit malien qui travaille avec volontaires et    
Partenaires Italiens pour une solidarité agissante pour le développement de nos communautés à la base sans discrimination aucune.
Quels  sont vos  domaines  et zones d’intervention ?
  Nous intervenons dans plusieurs domaines soit à travers des actions ponctuels ou des programmes structurants. Aujourd’hui, nous avons des programmes dans les domaines de l’éducation, la santé, la sécurité alimentaire et les activités génératrices de revenu comme le micro finance, la pisciculture pour permettre une autonomisation des femmes. Nous travaillons dans les localités de Yélékébougou, Baguineda, Sadjouroubougou, Safénianzana, Sokorodji, Ouléssebougou, Kita, Ségou et très bientôt à Bancouma. Dans cette nouvelle localité, nous voulons expérimenter  un programmer pour réduire le flux de l’immigration clandestine  des jeunes à travers le développement des projets comme le maraichage, la pisciculture …etc.
Quelles sont vos  actions récentes en ce début  de la rentrée scolaire 2018-2019
Comme chaque année, avec notre programme phare de soutien scolaire, nous parrainons  des enfants démunis avec des kits scolaires pour la rentrée scolaire. Nous n’avons pas dérogé à cette conviction, c’est pourquoi,  le dimanche 30 septembre à la veille de la rentrée scolaire nous avons distribués des kits scolaires à quatre vingt quinze  enfants  sélectionnés dans nos zones d’intervention  afin qu’ils puissent prendre le chemin de l’école en toute sérénité.  C’est le lieu de remercier très sincèrement  nos amis italiens volontaires et généreux donateurs qui travaillent  avec conviction pour le maintien de  ce programme. Nous avons commencé à soutenir les premiers enfants depuis les années 2001. A la date d’aujourd’hui, nous sommes à plus six cents enfants soutenus. Parce que il faut reconnaitre que le programme à ses exigences, nous voulons non seulement travailler pour éviter les abondons mais également pour cultiver l’excellence. Pour un suivi des enfants, nous travaillons avec les administrations scolaires.

Quels sont vos sentiments par rapport à ce soulagement que vous leur offrez ?
J’ai un sentiment mitigé, d’abord je suis comblé à travers cette donation d’avoir contribué petit qu’il soit au respect d’une disposition constitutionnelle qui veut que tous les enfants aient accès à l’éducation mais également insatisfait au regard de la forte demande et surtout le nombre croissant des enfants qui ont besoin de notre soutien.
   Votre dernier mot
Je remercie la présidente de l’Association Abareka Nandree d’Italie, Madame Antonella FREGIARRO, qui est la première  responsable de notre réseau de solidarité ainsi que les  volontaires et les généreux donateurs   pour leur engagement humaniste à l’endroit du Mali.  Je termine par souhaiter  une bonne année scolaire à tous les enfants du Mali dans la Paix et dans la Joie.

    Entretien réalisé par Abdrahamane SISSOKO

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle