mercredi 21 novembre 2018


Le ministre de la jeunesse et de la construction citoyenne, porte-parole du gouvernement était face à la presse sans doute le dernier du quinquennat finissant, le mercredi 29 août au centre d’information gouvernemental du Mali (Cigma) pour commenter  les décisions prises, la veille,  au conseil des ministres.
Les  projets de texte relatifs à la ratification de l’Accord de prêt, signé à Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis, le 03 avril 2018, entre le Gouvernement de la République du Mali et le Fonds d’Abu Dhabi pour le Développement, relatif au financement du Projet de Stratégie nationale de Logement social était l’un des points inscrits à l’ordre du jour du dernier conseil des ministres du mandat. Par cet accord, le Fonds d’Abu Dhabi accorde au Gouvernement un prêt d’un montant de 30 millions de dollars américains, soit 15 milliards 988 millions 500 mille francs CFA, a comment M. Amadou Koita. Ce fond sera destiné au financement des travaux de réalisation de 50 mille logements sociaux dans toutes les régions du Mali.  
Par ailleurs, le ministre Koita est revenu sur les sujets majeurs de l’actualité, notamment l’arrestation de Paul Ismaël Boro et l’organisation de l’élection présidentielle. Sur le premier point, Amadou Koita n’a pas souhaité donner plus détaille. Il s’est contenté d’affirmer que M. Boro se trouve entre les mains de la gendarmerie pour des besoins de l’enquête. Par rapport au second point, le transfuge de l’opposition a indiqué que l’élection est présidentielle a été inclusive  depuis le début de la démocratie au Mali. Très péremptoire, Amadou Koita ajoute « personne ne peut nous dire que les élections n’ont pas été transparente ». Malgré les contestations et comme pour narguer les opposants, le porte-parole du gouvernement reste droit dans ses bottes : « c’est l’élection la plus transparente, la plus crédible et la plus sincère au Mali. » Il étaye ses propos par  les conclusions des missions d’observation nationales et internationales. Lesquelles ont, selon lui, toutes salué la bonne organisation  du scrutin.  
Pour terminer, Amadou Koita a indiqué que le gouvernement se prépare à l’investiture du président de la République le 4 septembre prochain.
Abdrahamane Sissoko

 

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle