mercredi 21 novembre 2018


L’un des défis du candidat Ibrahim Boubacar Keita était de ratisser large dans l’électorat de Sikasso. Avec la stratégie gagnante mise en œuvre par son directeur de campagne de la région de Sikasso, IBK s’en est sorti avec 76% des voix. « Au second tour, IBK a obtenu dans mon village 91%, ma commune 89%, mon cercle 79% et ma région 76% » se félicite l’honorable Yaya Sangaré puisqu’il s’agit de lui.
Si une région était convoitée par les candidats à l’élection présidentielle qui vient de s’achever, c’est bien celle de Sikasso. Forte de  ses 1 313 299 électeurs, la région était considérée par biens d’observateurs comme l’arbitre centrale de la compétition présidentielle écoulée, car abritant le plus grand nombre d’électeurs selon la Délégation générale aux élections.
Pour assurer la victoire à leur candidat dans la 3eme région, la plateforme Ensemble pour le Mali n’avait pas hésité à jeter son dévolu sur le duo Nango Dembelé et l’honorable Yaya Sangaré, respectivement président et directeur de campagne régional de la plateforme. Résultat ! Au 1er tour comme au 2eme tour, le candidat Ibrahim Boubacar engrange une victoire plébiscitaire avec plus de 75% des voix. De l’avis de certains analystes politiques, cette victoire du candidat Ibk dans la région de Sikasso est tributaire en partie à l’élu de Yanfolila.
Qu’a-t-il fait Yaya Sangaré ?
Le porte-parole du comité exécutif de l’Adema pasj n’a pas attendu la formation de l’Epm pour s’inscrire dans la direction d’un soutien affiché et assumé au candidat IBK. Ses multiples missions dans la région de Sikasso pour convaincre les sections de son parti à renoncer à l’idée d’une candidature interne sont passées par là. Mieux, l’honorable Yaya Sangaré n’hésitait pas à essuyer les critiques acerbes des militants de l’Adema les plus allergiques au soutien à la candidature du Président IBK. Et de fil en aiguille, l’honorable s’est fait rejoindre par  la presque totalité des sections Adema de la région. « Le candidat qui a l’Adema avec lui dans la région de Sikasso peut dormir sur ses lauriers. Car sa victoire est assurée » éclaire un observateur politique. C’est pourquoi dès le soir du 12 aout, date de la tenue du second tour, l’artisan de la victoire du candidat IBK avait dans un post sur les réseaux sociaux, adressé ses vifs remerciements aux populations de la région de Sikasso d’avoir massivement voté pour son candidat malgré la forte pluie et les adversités. « Après la compilation des résultats fournis par nos délégués dans les bureaux de vote des 6 cercles de la région, IBK arrive en tête avec 76% » avait corroboré l’honorable Sangaré le soir du 12 aout.
Correspondance particulière

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle