mardi 18 juin 2019
Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

  Le parti Yéléma dans la tourmente. Selon des sources concordantes, le secrétaire politique, le secrétaire général adjoint et une dizaine de cadres s’apprêtent à quitter la formation dirigée par...
L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

  Le Mali est plus que jamais sur le chemin de la paix. Les raisons l’application de l’accord d’Alger qui suit son petit bonhomme de chemin, surtout l’arrivée à la tête de la diplomatie malienne de...
Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

  Une semaine après le déluge, les victimes végètent dans leur détresse, leur désarroi, leur désespoir… Comme s’il s’agissait d’une main vengeresse d’Allah, elles sont oubliées à leur sort, dans...
Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

  Samedi 04 mai 2019 à 12 heures, les éléments de la Brigade de Recherches du 3ème Arrondissement ont mis la main sur Birama (non d’emprunt) pour attentat à la pudeur et enlèvement de sa demi sœur ...
«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

  Le rappeur originaire de Seine-Saint-Denis récidive. Après son clip Pendez les Blancs, Nick Conrad est à nouveau au cœur d’une polémique. Dans un clip intitulé Doux pays diffusé ce vendredi sur...
Le Président de la République va le décorer bientôt

Le Président de la République va le décorer bientôt

  Mamoutou Diarra , étudiant à la FLASH , section arabe âgé d’une vingtaine d’année , a sauvé 9 adolescents dans le lit du marigot lors des inondations du 16 mai 2019. Pour reconnaissance de la nation...
Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

  Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi, 15 mai 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Docteur Boubou CISSE, Premier ministre,...
 Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

  Djuna Djanana, artiste congolais vivant en France, et père des célèbres artistes Maïtre Gims et Dadju, a été tabassé, mercredi, à Paris.Pour l’heure, on ignore encore les auteurs de cet acte odieux....
Viol collectif sur la personne d’une aide-ménagère de 15 ans: Le commissariat du 3ème arrondissement appréhende trois présumés violeurs

Viol collectif sur la personne d’une aide-ménagère de 15 ans: Le commissariat du 3ème arrondissement appréhende trois présumés violeurs

Dans la nuit du 30 au 1er mai 2019, N.T, en compagnie de son aide-ménagère, K.T, s’est présentée au commissariat du 3ème Arrondissement. Cette dernière, selon sa patronne, a été victime d’un viol en...
Railda Matin

Boua Ni Sogoma

Avr 27, 2019

 

Pour avoir régulièrement délivré de fausses attestations de diplôme du Master en marketing et administration des entreprises et autres attestations à des étudiants et apprenants fonctionnaires, le Directeur délégué de l’université privée HETEC-Mali est aujourd’hui menacé de licenciement par ses employeurs…

L’affaire de délivrance de fausses attestations en master dans différentes filières à HETEC-Mali ne cesse de défrayer la chronique ces dernières semaines à Bamako. Sonnés par ces malversations, le Directeur délégué, Souleymane Sangaré ayant, contre espèces sonnantes et trébuchantes, délivré de faux diplômes à des étudiants, les promoteurs de cette école supérieure avaient exigé des « explications » à l’indélicat responsable académique. Celui n’étant pas parvenu à justifier ou à cacher ses forfaits, les premiers responsables de HETEC viennent de la mettre en demeure pour qu’il remette les parents et étudiants préjudiciés dans cette affaire dans leurs droits. Sans quoi, il se verra licencier pour faute lourde. Cette décision, selon nos sources, aurait secoué le sieur Souleymane Sangaré, qui en a perdu son latin avec à la clé des ennuis de santé. Il serait actuellement en train de faire des pieds et des mains pour supplier les étudiants bénéficiaires de ces fausses attestations de rester plutôt discrets ou de ne pas trop ébruiter leur situation de floués.
En outre, des inspecteurs de l’Enseignement supérieur ont été envoyés dans l’établissement supérieur pour fouiner dans les dossiers du M. Sangaré. Celui-ci serait même menacé, ces derniers jours, d’une plainte pour faux et usage de faux de la part de certains parents et étudiants

Rappelons que HETEC-Mali est un établissement d’enseignement supérieur privé qui avait acquis une certaine notoriété tant par ses prestations académiques que par ses diplômes. Mais depuis quelques années, la soif de s’enrichir indûment du Directeur délégué Souleymane Sangaré a fini par verser un certain discrédit sur cette université. Souleymane Sangaré, le directeur délégué de l’école HETEC-Mali, doit s’expliquer face aux parents d’élèves, car ces derniers commencent à avoir une crainte pour l’avenir de leurs enfants, inscrits dans cette université. Il doit dire ce qui s’est réellement passé pour que cette forfaiture soit possible dans cette école de renom. Et aujourd’hui, des voix s’élèvent pour demander des explications à M. Sangaré pour ses actes répréhensibles.
Affaire à suivre.
 Kassoum TOGO

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle