mardi 19 février 2019
 Bosso : une femme kamikaze se fait exploser faisant une victime

Bosso : une femme kamikaze se fait exploser faisant une victime

Un homme a perdu la vie, victime de l’explosion d’une bombe dans la soirée du dimanche 17 février à Bosso, dans la région de Diffa. Selon des sources locales, c’est aux environs de 21H20 qu’une...
Attaque à Mondoro : La population salue la résistance des FAMa

Attaque à Mondoro : La population salue la résistance des FAMa

Campées en vigile à Mondoro, les FAMa ont repoussé et abattu des bandits armés qui ont tenté de reprendre le contrôle de leur camp et saccager le village. Sans réussir à franchir la barrière, les...
L'Afrique ''a besoin de dictateurs bienveillants'' –  Salif Kéita

L'Afrique ''a besoin de dictateurs bienveillants'' – Salif Kéita

La démocratie ? Une notion éloignée pour les Africains à en croire la star malienne Salif Kéita. Dans une interview avec le média britannique The Guardian, le ‘‘chanteur à la voix d’or’‘ est revenu sur...
Présidentielle au Sénégal : Macky Sall vise une réélection au premier tour

Présidentielle au Sénégal : Macky Sall vise une réélection au premier tour

Le Sénégal vote le 24 février pour une élection présidentielle que le sortant Macky Sall, confronté à une concurrence inhabituellement clairsemée dans un pays friand de débat démocratique, compte...
RDC : huit morts dans des fusillades à Goma

RDC : huit morts dans des fusillades à Goma

Des tireurs non identifiés ont tué dans la nuit de samedi à dimanche huit personnes dans trois quartiers de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, provoquant la colère de la...
CAN-U20 : premier sacre pour le Mali, l'Afrique du sud prend la 3e place

CAN-U20 : premier sacre pour le Mali, l'Afrique du sud prend la 3e place

Le Mali a remporté pour la première fois de son histoire la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des U20, en battant en finale le Sénégal 3 à 2 aux tirs au but (1-1 après prolongation), dimanche à...
Bamako - commissariat du 11 ème arrondissement: arrestation d'un individu spécialisé en vol de moto

Bamako - commissariat du 11 ème arrondissement: arrestation d'un individu spécialisé en vol de moto

Les hommes du Commissaire Divisionnaire de Police Mamoudou Diabaté ont mis le grappin sur un individu très spécialisé en vol de moto et téléphone.
Ministère des Transports : Fin de la grève de faim des cheminots maliens !

Ministère des Transports : Fin de la grève de faim des cheminots maliens !

Les cheminots maliens qui observaient une grève de faim depuis plus, viennent de décider de mettre fin à leur mouvement.
Quand Claudia Tagbo révèle avoir demandé son compagnon… 6 fois en mariage

Quand Claudia Tagbo révèle avoir demandé son compagnon… 6 fois en mariage

A l'affiche de Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu, Claudia Tagbo a tout pour être heureuse. Seul bémol : elle a dû demander six fois en mariage son compagnon. A-t-il fini par accepter ?...
International
International
International

 

Les leaders politiques maliens ont pratiquement tous un point commun : leur goût prononcé pour le pouvoir. Est-ce cela qui nous vaut, nous les populations, d’être prises en otage à chaque échéance électorale ? Chaque candidat étant persuadé – par marabout interposé ? - de son destin présidentiel.

D’autant que leurs partis sont tout sauf des espaces de débats contradictoires, pourtant si nécessaires à leur pérennité et à l’oxygène de la démocratie dans nos pays.
En dépit du statut de démocrates dont se prévalent, pompeusement, les chefs de parti, ils sont dans la pratique de vrais autocrates. Rétifs à la contradiction, ils managent leur parti selon leur bon vouloir. Pouvait-il en être autrement si l'on se fie au fait que pour le bon fonctionnement des partis, ce sont les leaders seuls qui casquent et, comme le dit l’adage, qui paient commande.  
Paradoxalement, un chef de parti tout beau, tout neuf, s’est vu reprocher le fait de vendre les investitures à ses militants les plus fortunés. Allez comprendre !
Toujours est-il que les désirs du chef sont des ordres et gare à ceux qui se hasardent à ramer à contre-courant de ses décisions, parce qu’ils sont invariablement mis en minorité, chahutés puis poussés à la sortie. C’est que les instances dans lesquelles sont censées être discutées les décisions importantes qui engagent le parti, fonctionnement à la manière d’une cour, où le fait du prince tient lieu de religion. Alors quid de la base ?
Instrumentalisée, manipulée, mise à contribution, mystifiée, la base, taillable et corvéable à merci, sert de faire-valoir et de caution de la volonté du Prince. D’opinion, elle n’en a point et même si par extraordinaire, elle en avait, la direction n’en a cure. Circulez, y a rien à voir ! Depuis quand un simple militant, peut-il se prévaloir d’avoir une idée ?
Sous nos cieux, dans nos formations politiques en général, la discipline de parti, est l’argument massue par lequel le chef et sa clique s’arrogent tous les droits, en coupant, sans pitié, toutes les têtes qui dépassent. Combien de forfaitures et de basses œuvres ont été commises au nom de celle-ci.
Aussi, faute d’alternative, la soumission ou la démission coule des jours heureux dans nos partis parce que la seule issue pour la contestation, reste la porte : ouste, du vent !  
Renouvellements ? Qu’est-ce que cette incongruité ? En fait, cette opération constitue le premier test de la capacité manœuvrière des chefs de partis à se tailler des instances entièrement vouées à leur culte et à la réalisation de leurs ambitions, prophétiques ? Vous n’avez pas compris, ici, c’est le Mali où rien ne se passe comme ailleurs !
Par conséquent, faut-il s’étonner de ce que ces chefs de parti, habitués à une gestion patrimoniale de leurs formations politiques, une fois au pouvoir, aient du mal à se départir de leur casquette de chef de parti pour revêtir celle de chef d’État.
L'habitude étant une seconde nature, ils continuent de manager l’État comme leurs partis, avec comme conséquences fâcheuses l'utilisation abusive des moyens de l’État, la gestion clanique, la politisation à outrance de l'Administration, etc.  
Pis, les mêmes pratiques engendrant les mêmes comportements, bonjour l’alternance au sommet de l’Etat, pour le reste, ça peut attendre et à la prochaine alter…noce, en ce qui concerne les attentes des populations, toujours attendues.

Paul N’GUESSAN
……………………

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

L'actu en boucle