mercredi 26 septembre 2018


Au lendemain du second tour de l’élection présidentielle, le chef de file de l’opposition a déclaré, le lundi 12 août,  devant ses militants qu’il rejette « les résultats ridicules au président sortant  dans plusieurs localités du nord. ».     Cela avant même la proclamation de ceux-ci. « Les premières tendances disponibles indiquent clairement que notre peuple souhaite tourner la page de l’immobilisme, de l’incompétence et de l’incurie », a déclaré Soumaïla Cissé devant des milliers de personnes réunies à son QG de campagne.  Aussi, l’ancien ministre de  l’économie dénonce des « fraudes massives, l’achat de conscience, arrestation de collaborateur et confiscation des ordinaires. » Face à cette situation, l'ancien président de la commission de l'UEMOA appelle la population à une large mobilisation contre la fraude.

A. Sissoko

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle