jeudi 20 juin 2019
Insécurité : le 3ème Arrondissement démantèle un réseau de malfaiteurs

Insécurité : le 3ème Arrondissement démantèle un réseau de malfaiteurs

  Dans la nuit du 7 au 8 juin 2019, aux environs de minuit, la population a conduit un individu au commissariat de police du 3e arrondissement, déclarant se nommer M.T dit «TIDJO», pris en flagrant...
Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

Yélèma : une dizaine de cadres claque la porte

  Le parti Yéléma dans la tourmente. Selon des sources concordantes, le secrétaire politique, le secrétaire général adjoint et une dizaine de cadres s’apprêtent à quitter la formation dirigée par...
L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

L’accord d’Alger, Tiebilé Drame à la tête de la diplomatie malienne : La paix à portée de main

  Le Mali est plus que jamais sur le chemin de la paix. Les raisons l’application de l’accord d’Alger qui suit son petit bonhomme de chemin, surtout l’arrivée à la tête de la diplomatie malienne de...
Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

Sans Tabou: poissons morts, les assurances mensongères

  Une semaine après le déluge, les victimes végètent dans leur détresse, leur désarroi, leur désespoir… Comme s’il s’agissait d’une main vengeresse d’Allah, elles sont oubliées à leur sort, dans...
Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

Il a été arrêté par la police pour avoir couché avec sa demi-sœur

  Samedi 04 mai 2019 à 12 heures, les éléments de la Brigade de Recherches du 3ème Arrondissement ont mis la main sur Birama (non d’emprunt) pour attentat à la pudeur et enlèvement de sa demi sœur ...
«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

«Je brûle la France»... La droite s'insurge contre le nouveau clip de Nick Conrad, déjà condamné pour «Pendez les blancs» [vidéo]

  Le rappeur originaire de Seine-Saint-Denis récidive. Après son clip Pendez les Blancs, Nick Conrad est à nouveau au cœur d’une polémique. Dans un clip intitulé Doux pays diffusé ce vendredi sur...
Le Président de la République va le décorer bientôt

Le Président de la République va le décorer bientôt

  Mamoutou Diarra , étudiant à la FLASH , section arabe âgé d’une vingtaine d’année , a sauvé 9 adolescents dans le lit du marigot lors des inondations du 16 mai 2019. Pour reconnaissance de la nation...
Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

Communiqué du conseil des ministres du mercredi, 15 mai 2019

  Le Conseil des Ministres s'est réuni en session ordinaire, le mercredi, 15 mai 2019 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba sous la présidence de Docteur Boubou CISSE, Premier ministre,...
 Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

Le père de Maître Gims et Dadju a été enlevé et tabassé... [photo]

  Djuna Djanana, artiste congolais vivant en France, et père des célèbres artistes Maïtre Gims et Dadju, a été tabassé, mercredi, à Paris.Pour l’heure, on ignore encore les auteurs de cet acte odieux....
Railda Matin

Boua Ni Sogoma

Avr 27, 2019

La Cour Constitutionnelle a procédé à son siège le mercredi 8 août à la proclamation définitive des résultats du 1er tour de l’élection présidentielle du 29 juillet. Les neuf sages ont rejeté la quasi-totalité des requêtes de l’opposition et ont légèrement modifié les résultats proclamés par le ministre de l’administration territoriale et de la Décentralisation. C’était sous l’égide de sa présidente Mme Manassa Dagnoko.


Le 2e tour de l’élection présidentielle opposera le président sortant et candidat à sa propre succession,  Ibrahim Boubacar Kéita à Soumaïla Cissé chef de file de l’opposition. C’est qu’en ont décidé les membres de la Cour Constitutionnelle. Dans son arrêt, la Cour Constitutionnelle a déclaré la quasi-totalité des requêtes de l’opposition « irrecevables dans la forme ». Car, elles ont été  déposées hors délai, a estimé les membres de la Cour. Sur la question de sa récusation, la Cour estime que les textes qui régissent ne disposent de la récusation.
C’est ainsi, elle a  procédé à la vérification des bulletins déclarés nuls par l’administration. Sur les 224 064 bulletins nuls, la Cour a validé 1076. Ce qui modifiera légèrement les résultats. Toutefois, cette modification ne changera nullement l’ordre. Elle conforte d’ailleurs le président sortant.
Les résultats proclamés par la Cour Constitutionnelle sont les suivants
IBK : 41,70%
Aliou Diallo : 8,03
Choguelle Kokalla Maïga : 2,16%
Harouna Sankaré : 1,80%
Housseini Amion Guindo : 3,90%
Mamadou Oumar Sidibé : 1,70%
Soumaïla Cissé : 17,78%
Dramane Dembélé : 0,59%
Moussa Sinko Coulibaly :0,95%
Cheick Modibo Diarra : 7,39%
Niankoro Yéah Samaké : 0,52%
Modibo Koné: 2,29%
Daba Diawara: 0,72%
Mamadou Diarra: 1,13%
Mohamed Ali Bathily : 0,55%
Mamadou Traoré : 0,49%
Modibo Sidibé: 1,42%
Hamadoun Touré: 0,54%
Modibo Kadjoké: 0, 95%
Adama Kané: 0,82%
Kalfa Sanogo: 1,22%
Djenèba N’Diaye: 0,32%
Oumar Mariko: 2,33%
Mountaga Tall: 0, 64 %.
La Cour a par ailleurs a ordonné au   trésor public  le  remboursement de  la moitié des cautions payées par les candidats qui ont atteint les 5%. Il s’agit en occurrence d’Ibrahim Boubacar Kéita, Soumaïla Cissé, Aliou Diallo et Cheick Modibo Diarra. Le 2e tour de l’élection aura lieu le dimanche 12 août.

A. Sissoko

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle