mardi 23 octobre 2018


Les membres du « mouvement IBK Kanu » (MIK)  étaient face à la presse au siège de la permanence de Karim Kéita pour, affirment-ils, inviter ses militants et ses sympathisants à rester mobiliser jusqu’ à la victoire de leur candidat, le dimanche 12 août. C’était sous l’égide du superviseur de regroupement, Mamadou Togola.
Avec 41,42 % des voix, le président sortant et candidat est arrivé largement en tête du premier tour de l’élection présidentielle du 29 juillet. Cela malgré la présence de 23 autres candidats. Preuve pour les membres  « Mouvement IBK Kanu » (MIK) d’avoir tenu leur promesse de faire voter un million de personnes. La réalisation de ce score  a été possible grâce au déploiement par le MIK des équipes  sur tout le territoire mais aussi à l’extérieur du pays  pour convaincre les concitoyens sur les nombreuses réalisations et la pertinence du programme du candidat IBK.
Pour le second tour, la porte-parole du regroupement, Adame Dicko, a invité les militants et sympathisants du MIK à amplifier cet élan afin d’accorder à leur candidat une victoire éclatante et incontestable dès le soir du 12 août. Pour y parvenir, il faudra, selon Mme Dicko, redoubler d’efforts, convaincre les concitoyens surtout ceux qui doutent et qui hésitent afin d’accorder à  IBK une légitimité forte et réelle qui lui permettra de travailler dans les meilleures conditions pour le bonheur du peuple malien.
C’est seulement à ce prix, que « nous aurons un pays en paix et réconcilié avec une économie forte et solide où la bonne gouvernance est de mise et la corruption combattue », a-t-elle analysé. Le Coordinateur du MIK, Mamadou Togola, a de son côté demandé aux adhérents de rester concentrer et mobiliser jusqu’à la victoire finale. Il a aussi appelé tous les acteurs politiques à œuvrer pour la paix et l’accalmie au Mali.
Abdrahamane Sissoko

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle