dimanche 21 avril 2019
Pâques sanglantes au Sri Lanka: au moins 158 morts dans des attentats

Pâques sanglantes au Sri Lanka: au moins 158 morts dans des attentats

  Au moins 158 personnes, dont 35 étrangers, ont été tuées dimanche dans une série d'explosions dans des hôtels de luxe et des églises du Sri Lanka où était célébrée la messe de Pâques, a annoncé la...
Confidence: “5 ans après mon mariage , je suis toujours vierge”

Confidence: “5 ans après mon mariage , je suis toujours vierge”

  J’étais jeune, étudiante de premier cycle et âgée de 17 ans lorsque j’ai rencontré l’amour de ma vie. Après que nous nous soyons fréquentés pendant six mois, il a demandé à voir mes parents, je l’ai...
Mali: au moins 10 militaires maliens tués dans une attaque de présumés jihadistes

Mali: au moins 10 militaires maliens tués dans une attaque de présumés jihadistes

Au moins 10 militaires maliens ont été tués dimanche dans une attaque lancée par de présumés jihadistes contre un camp de l'armée dans la localité de Guiré (centre), proche de la frontière avec la...
Soumeylou Boubeye Maiga annonce sa démission et celle du Gouvernement

Soumeylou Boubeye Maiga annonce sa démission et celle du Gouvernement

Mes cher(e)s compatriotes, J’ai remis ce soir au Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keïta, ma démission et celle du Gouvernement.
Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta va-t-il limoger son Premier ministre?

Mali: le président Ibrahim Boubacar Keïta va-t-il limoger son Premier ministre?

Qui veut vraiment faire partir le Premier ministre malien ? Des religieux demandent son départ. Vent debout, l’opposition malienne réclame aussi son limogeage.
Mauvaise gouvernance : M’Bouillé : « Mon combat contre IBK… » !

Mauvaise gouvernance : M’Bouillé : « Mon combat contre IBK… » !

Jusqu’où s’arrêtera Mohamed Ould Cheicknè dit M’Bouillé dans sa croisade contre Ibrahim Boubacar Keïta et son régime ? Difficile, sinon impossible, pour l’instant de répondre à...
Fausse note à la soirée finale du festival Urban Music et Mode de Sélingue: Le staff de Sidiki Diabaté agresse physiquement un journaliste

Fausse note à la soirée finale du festival Urban Music et Mode de Sélingue: Le staff de Sidiki Diabaté agresse physiquement un journaliste

Décidément, le célèbre virtuose de la kora, Sidiki Diabaté, ne finit plus de s’illustrer par des faits impopulaires.  De scandale en scandale, sa carrière est émaillée de...
 Situation sécuritaire au Mali: Le Président de la République a rencontré la Ligue des Imams et Erudits pour la Solidarité Islamique au Mali

Situation sécuritaire au Mali: Le Président de la République a rencontré la Ligue des Imams et Erudits pour la Solidarité Islamique au Mali

  « Nul n’arrivera à subvertir le Mali, à le prendre de l’intérieur, nul » dixit IBK Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Ibrahim Boubacar Keïta, a rencontré dans l’après-midi du samedi 6 avril...
Bravo Iron Bibi!

Bravo Iron Bibi!

  L'homme le plus fort du monde dans sa catégorie est le burkinabé Iron Bibi. 

Dans une déclaration devant la presse par son secrétaire M. Mamadou Magassouba le mercredi 1er Août,  la Cour Constitutionnelle dément les affabulations  selon lesquelles, les neuf sages auraient reçu neuf cent millions de la part d’un candidat. Elle se réserve le droit réserve d’user de tous les moyens légaux par une saisine régulière des juridictions compétentes pour préserver son intégrité.
De graves accusations de tentative de corruption des neuf (9) membres de la Cour constitutionnelle ont été diffusées dans la presse et sur les réseaux sociaux ces derniers jours. Lesdites accusations faisaient état d’une rencontre, à Bamako le 29 juillet 2018, au sein de la Cour en vue du partage d’une somme d’argent de neuf cent millions de francs cfa (900.000.000) émanant du candidat Ibrahim Boubacar KEITA en vue de couvrir d’éventuelles fraudes électorales de ce dernier lors de l’élection présidentielle organisée le même jour.
La Cour dénonce le caractère ridicule de cette affabulation médiatique visant à discréditer le scrutin relatif à l’élection du Président de la République à travers une pseudo rencontre houleuse qui ne pouvait matériellement avoir lieu dans la mesure où les juges étaient mobilisés, au même moment, dans différentes régions du Pays et en compagnie d’observateurs internationaux, pour coordonner les missions d’observation des trois mille cinq cent (3500) délégués recrutés par elle en vue d’observer le bon déroulement des opérations de vote sur toute l’étendue du territoire national.
En outre, la Cour attire l’attention de tous que la diffusion de telles accusions, sans fondement, sur la base de faits qui ne pouvaient matériellement avoir lieu troublent la sincérité du processus électoral et constitue ainsi une infraction prévue et punie par les lois électorales et pénale. A cet effet, elle se réserve le droit d’user de tous les moyens légaux par une saisine régulière des juridictions compétentes pour préserver son intégrité.
Enfin, les membres de la Cour, nullement ébranlés par ce montage grotesque, affirment leur détermination à assumer les missions, à eux, assignées par la Constitution et les lois pertinentes, dans le seul intérêt du peuple malien.
La Cour sait compter sur la bonne compréhension de tous.
Bamako, le 31 juillet 2018
LE PRESIDENT DE LA COUR
CONSTITUTIONNELLE
Madame Manassa DANIOKO
Commandeur de l’Ordre National

Pin It
CANAM billboard
INPS_ASSUR

bma art1

L'actu en boucle