mercredi 15 août 2018

C’est dans un stade  du 26 mars plein à craquer qu’a eu lieu, le dimanche 8 juillet,  le meeting de lancement de campagne d’Ibrahim Boubacar Kéita, candidat à sa propre succession.
Plus de places assises  au plus grand stade du Mali! Les inconditionnels et sympathisants d’IBK sont venus d’un peu partout du pays pour venir  assister à la cérémonie de lancement du candidat IBK. Ils scandaient en cœur « Boua Ta bla » (le vieux ne laissera pas le pouvoir) en écho aux propos du porte-parole du collectif pour la défense de la République Ras Bath de son vrai nom Mohamed Youssouf Bathily, soutien déclaré du candidat Soumaïla Cissé. Au délà des clichés et de la bataille des chiffres le président sortant et son équipe ont réussi le pari de la mobilisation.
Tout de blanc vêtu, le candidat IBK n’a pas voulu lire le discours préparé par son équipe de campagne. « Voilà le discours je ne le lirai pas, il est très long », a-t-il annoncé à l’assistance acquise à sa cause. Très ému et arrêté sur un podium géant avec un micro en main, IBK a indiqué une fois de plus qu’il n’a jamais détourné un franc de l’Etat malien. Avant de terminer il  a déclaré que Boua ne laissera pas le pouvoir.
Abdrahamane Sissoko

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle