jeudi 19 juillet 2018

Une délégation des cadres de l’Union pour la République et la Démocratie séjourne à Sikasso depuis le jeudi 12 avril. Conduite par Maître Demba Traoré, Secrétaire à la communication du parti de la poignée de mains, la délégation était composée de Dr Madou Diallo, chargé des relations extérieures du parti, Abdrahamane Diarra, président de la jeunesse du parti, Mme Soumaré Fatoumata Mallé et Mme Maiga Bonco Sidibé, toutes deux membres du bureau national.


Dans la ville de Sikasso, les cadres du principal parti de l’opposition ont pris langue avec les militants venus nombreux des quatre coins cardinaux de la cité du Kénédougou et environs. Pour la circonstance, les partis amis ont pris part à la cérémonie d’ouverture dans la grande salle de l’hôtel cinquantenaire de Sikasso.
Après le mot de bienvenue du Secrétaire général de la section de Sikasso, suivi de l’intervention du président de la fédération du parti à Sikasso, Dr Madou Diallo, unique dans son style, a tenu le public en haleine en faisant une analyse succincte de la crise que le pays traverse  actuellement.
Le jeune professeur de l’enseignement supérieur a largement développé le choix du social-libéralisme de l’URD. Ensuite Abdrahamane Diarra, le bouillant président du bureau national des jeunes, a retracé le parcours exemplaire du président du parti, l’honorable Soumaïla Cissé. Une intervention qui a suscité un tonnerre d’applaudissement de la part de l’assistance.
Moussa Sey Diallo qui maîtrise parfaitement la reforme que le président Soumaïla Cissé compte faire au Mali, est revenu sur les prouesses réalisées par l’honorable Cissé. « Soumaila Cissé est un réformateur qui a apporté du changement partout où il est passé », explique-t-il.
Maître Demba Traoré a émerveillé la grande salle de l’hôtel dans une atmosphère conviviale. Le jeune avocat et ancien ministre a résumé les interventions de ses prédécesseurs avant de prouver combien le président actuel a montré ses limites dans sa gestion. Dans un style humoristique, il a étalé les failles du régime actuel d’où, la grande satisfaction de l’assistance.
Par ailleurs, les deux dames du bureau national membres de la délégation ont lancé un appel pressant à leurs camarades militants afin qu’ils s’investissent pour faire de l’honorable Soumaïla Cissé Président de la République. L’appel de Sikasso lu par Dr Madou Diallo a mis fin à cette rencontre.
Rappelons qu’auparavant, la délégation a rencontré les artisans, agriculteurs et autorités administratives de la région. La démarche des cadres a été appréciée par les autorités administratives qui trouvent que le parti joue son rôle d’équilibriste démocratique. Les artisans apprécient la visite à leur siège comme une marque de considération. Une occasion pour eux d’énumérer les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Enfin, les agriculteurs n’ont pas caché leur joie en recevant la délégation dans le cadre d’une visite de courtoisie. Ils affirment que c’est la première fois qu’un parti politique les approche pour recenser leurs préoccupations afin d’améliorer le programme de son candidat à l’élection présidentielle. « C’est la première qu’un parti vienne à la source pour prendre nos préoccupations », a déclaré Sibiri Sanogo, président de la chambre d’agriculture. A Koutiala comme à Segou, les militants ont réservé un accueil chaleureux à la délégation. Dans ces villes les lieutenants ont fait passer le même message à leurs militants.
Correspondance particulière

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle