vendredi 15 décembre 2017

Au Zimbabwe, Emmerson Mnanagagwa a dévoilé la composition de son gouvernement. Pas de révolution en vue, le nouveau président a surtout tenu à remercier ceux qui ont œuvré à son ascension, anciens militaires et vétérans de la guerre d'indépendance. En revanche, l'opposition reste à la porte. 

Les attentes étaient élevées, et beaucoup font part de leur déception après l'annonce du nouveau gouvernement zimbabwéen.

La Zanu-PF est toujours aux commandes et l'opposition n'a pas eu voix au chapitre, alors que certains pariaient sur un gouvernement d'union nationale pour conduire le pays aux élections.

Au contraire, Emmerson Mnangagwa a surtout tenu à récompenser ses alliés militaires, en nommant deux hauts gradés aux Affaires étrangères et à l'Agriculture.

Quant au général Chiwenga, à la tête de l'opération militaire qui a conduit à la chute de Robert Mugabe, il est pressenti pour occuper le poste de vice-président, encore en suspens.

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle