vendredi 15 décembre 2017

Ce mercredi 22 novembre, aux alentours de la mi-journée, des individus armés non identifiés ont fait irruption au marché de Dah, localité située dans la commune de Sokoura, cercle de Bankass, dans la région de Mopti. Ils ont ouvert le feu tuant un garde forestier et son guide. 

Deux heures plus tard, c’était au tour du village de Garnaty, localité située dans la commune de Sarafere, distante d’environ 30 km de Niafunké, dans la région de Mopti d’être attaqué. Des individus armés non identifiés sur des motos se sont introduits à la foire hebdomadaire avant d’ouvrir le feu sur les forains. L’on déplore au moins un mort en l’occurrence un élément de la garde nationale à la retraite.

Cette situation intervient après une série d’attaques qui a visé cette zone. Deux jours plus tôt, au cours d’une patrouille, des militaires avaient procédé à l’arrestation de quatre individus circulant à moto soupçonnés de collaboration avec les auteurs des attaques. Dans les deux cas, après leurs forfaits les assaillants ont disparu dans la nature ssans être inquiétés.

Bien qu’aucune revendication n’ait été faite, certains n’hésitent pas à pointer du doigt les éléments du groupe de soutien à l’Islam et aux Musulmans d’Iyad Ag Ghali qui sévissent dans ces zones.

Source: kibaru

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle