vendredi 15 décembre 2017

Afin de comprendre le phénomène de drogues et crime organisée en vue d’accompagner les efforts de lutte des autorités et des organisations internationales, l’Office Central des Stupéfiants (OCS) en collaboration avec l’office des nations unies contre la drogue et le crime (Onudc) ont organisé un atelier de formation à l’intention des journalistes.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu, le lundi 20 novembre dans la salle de conférence de l’hôtel club de Sélingué. C’était sous l’égide du DG de l’OCS le Magistrat Lieutenant-colonel M. Adama Tounkara.
Pendant quatre jours, la soixantaine de journalistes se familiariseront à l’architecture légale et institutionnelle mise en place aux niveaux national et international pour lutter contre ces fléaux à travers des modules comme : drogues et dépendance, la législation nationale et internationale sur la criminalité transnationale et le terrorisme, les mesures de lutte contre le trafic illicite des drogues au Mali, prévention et l’usage de la drogue, comment exploiter les sources d’information à partir des réseaux sociaux et le journalisme d’investigation.
Pour le représentant de l’ONUDC, M. Ganda Traoré, la lutte contre la drogue et la criminalité organisée requiert des moyens sophistiqués et élaborés s’appuyant sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication ». Cet atelier, explique le DG de l’OCS, le Magistrat Lieutenant-colonel M. Adama Tounkara vise à développer la curiosité chez les journalistes que vous êtes, à vous doter du sens des investigations en matière de lutte contre les fléaux des temps modernes et vous affranchir de l’imprécision, la confusion et l’approximation dans le traitement des informations que vous aurez collectées a indiqué.

Abdrahamane Sissoko

Pin It

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle