mercredi 21 novembre 2018


Lauréat du prix international du Bouclier Bleu de l’UNESCO, le colonel-major Kéba Sangaré issu d’une famille de militaires, Kéba Sangaré est petit-fils de feu du capitaine Aly Sangaré, fils du général Pangassi Sangaré, frères de Saran Sangaré et d’Issa Sangaré, tous militaires, le colonel-major Kéba Sangaré est le premier africain a reçu le prix international du Bouclier Bleu de l’UNESCO. Il a était décerné le 13 septembre 2017 et reçu le 6 novembre 2018 lors d’une cérémonie au Parlement Européenne.

Comment

 

Quand on aime son pays, on ne peut pas rester coi devant certains développements. Même si me sachant traiter de laudateur de SBM par ceux que mon opinion heurte, j’assume dans sa plénitude et ma démarche et mon propos au nom de cet amour pour mon pays qui m’incline à défendre non pas les hommes intitue-personae mais ceux-là d’entre nous qui ont la lourde responsabilité de sa gestion à ce moment crucial.

Comment


C’est connu de tout le monde: l’école malienne traverse beaucoup de difficultés. Si elle n’est pas un cas isolé, il est quand même impératif que l’école se remette au plus vite sur les rails. Il y va de la survie même de notre nation d’autant que c’est à l’école que les bâtisseurs de demain se forment. Voilà le challenge du ministre Témé qui est persuadé que l’école plus forte et plus performante est bel et bien possible. D’où le sens de son engagement…

Comment


C’est connu de tout le monde: l’école malienne traverse beaucoup de difficultés. Si elle n’est pas un cas isolé, il est quand même impératif que l’école se remette au plus vite sur les rails. Il y va de la survie même de notre nation d’autant que c’est à l’école que les bâtisseurs de demain se forment. Voilà le challenge du ministre Témé qui est persuadé que l’école plus forte et plus performante est bel et bien possible. D’où le sens de son engagement…

Comment


Le ministre de l’éducation nationale est l’objet de critiques tous azimuts sans prouver la moindre faille dans sa gestion des affaires publiques.  

Comment

 

Dans le but d’aider à la consolidation de la démocratie, le cadre de réflexion et d’échanges citoyens (CREC) a organisé un débat citoyen le samedi 10 novembre 2018 à Bamako, avec comme invité le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. Occasion pour l’invité d’annoncer que le début de l’année 2019 sera consacré à la réduction du train de vie de l’Etat.

Comment

RAILDAINFO SUR VOS RESEAUX

L'actu en boucle